Du vent dans mes mollets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Du vent dans mes mollets
Réalisation Carine Tardieu
Scénario Raphaële Moussafir, Carine Tardieu
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 89 min
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Du vent dans mes mollets est un film français de Carine Tardieu sorti en 2012. C'est l'adaptation d'une bande dessinée et d'un roman éponymes de Raphaële Moussafir[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Rachel Gladstein (Juliette Gombert), petite fille timide de neuf ans, aimée par son père (Denis Podalydès) et étouffée par une mère juive possessive (Agnès Jaoui), fait la connaissance à la rentrée des classes de Valérie (Anna Lemarchand), une fillette intrépide et effrontée de son âge. Rachel, influencée par sa nouvelle amie, se livre à son tour aux grossièretés, aux gestes scabreux et aux bêtises. Elle dort avec son cartable sur le dos à la veille de la rentrée des classes, et doit consulter la psychologue Mme Trebla (Isabella Rossellini) qui va entrer dans son intimité.

En parallèle une amitié s'installe entre les parents des deux fillettes, et notamment entre Michel Gladstein, installateur chez Mobalpa et Catherine (Isabelle Carré), la mère divorcée de Valérie. La jalousie naissante de Colette Gladstein face à ce rapprochement la portera à s'interroger sur son couple qui souffre de routine et de lassitude.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]