Carhartt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Carhartt, Inc.
logo de Carhartt
Logo de la société
illustration de Carhartt

Création 1889
Personnages clés Hamilton Carhartt (créateur)
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan « Hard at Work Since 1889 »

(Work in progress)

Siège social Dearborn - État du Michigan
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Textile
Produits TextileVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.carhartt.com
Vêtements de la marque.

Hamilton Carhartt & Co est une entreprise américaine fondée en 1889, initialement spécialisée dans la fabrication de vêtements de travail. Les modèles historiques et emblématiques de la marque sont les blousons, pantalons et salopette en « cotton duck », une toile de coton épaisse souvent ocre-brun. De nos jours, la marque comprend deux lignes de produits totalement différentes qui sont les collections d'origine, fabriquées aux États-Unis, et des collections plus sportswear, destinées au reste du monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vêtements de travail[modifier | modifier le code]

En 1889, devenue Hamilton Carhartt Manufacturer, l'entreprise se spécialise dans la fabrication de vêtements de travail (« workwear ») des chemins de fer. Dès le départ, Hamilton Carhartt fait le choix de promouvoir l'étiquette syndicale (« union label ») sur la production de la société, symbole de conditions de travail dignes contrastant avec la norme de l'époque[1],[2].

La société est toujours détenue par la famille de son fondateur, Hamilton Carhartt. En 1960, elle a absorbé Crown Headlight (Ohio) et Finck & Co. (Michigan), deux fabricants réputés de vêtements de travail.

Vêtements « Skatewears »[modifier | modifier le code]

La marque a été et reste encore celle des ouvriers, notamment ceux syndiqués du bâtiment. Les mentions « crafted with pride in USA », et « union made » ont été longtemps des arguments commerciaux de l'entreprise. En septembre 1998, Carhartt a commencé à faire de nouveaux produits à l'extérieur des États-Unis, à partir de son usine de Penjemo, au Mexique, employant majoritairement des ouvriers syndiqués.

Durant les années 1980, Edwin et Salomée Faeh, entrepreneurs allemands, décident de produire des vêtements sportswear sous marque « Carhartt Work in Progress » avec le même logo et devient le distributeur exclusif de Carhartt en Europe.

Cela marque la séparation entre les vêtements de travail pour le marché américain, et la gamme plus casual pour le reste du monde[3]. En effet, à présent et surtout en Europe, Carhartt WIP est présente sur le marché des vêtements de sport. La marque s'investit dans le segment du skateboard, en collaborant avec la marque de chaussures californienne, Vans dans les années 2000.

Controverse[modifier | modifier le code]

En 2022, durant la pandémie de COVID-19, la décision du PDG de Carhartt Mark Valade de rendre la vaccination obligatoire pour ses employés a suscitée plusieurs mouvements de contestations, notamment aux Etats-Unis où des appels au boycott de la marque furent lancés sur les réseaux sociaux.[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a brief History of Carhartt (en), The Goodhood store[source insuffisante]
  2. « I believe that when a man wears an article that I manufacture, his self-respect is increased because he knows that it is made by an honest manufacturer, who is honest with his employees » - Hamilton Carhartt (Carhartt site internet[source insuffisante])
  3. (en) Luke Leitch, « Mencyclopaedia: Carhartt », sur fashion.telegraph.co.uk, The Daily Telegraph, (consulté le ) : « The source of their confusion is that there are two Carhartts that share the same Orla Kiely-ish logo. »
  4. (en) « Clothing brand Carhartt in conservative crosshairs for issuing vaccine directive », sur the Guardian, (consulté le )

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • A.P.C. qui a collaboré avec la marque