Camille Dagenais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dagenais.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Camille Dagenais
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Camille A. Dagenais est un ingénieur québécois né à Montréal le et mort le 18 septembre 2016[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Gilbert Dagenais et de Charlotte Mitchell. Marié à Pauline Falardeau, père de trois enfants (Guy, Alain et Claude). Il a reçu son diplôme de l'École Polytechnique de Montréal B.Sc.A. en 1946. Il a par la suite complété une formation en administration des affaires de Alexander Hamilton Institute et de l'École des Hautes Études Commerciales de Montréal.

Carrière[modifier | modifier le code]

  • Ingénieur de projet : Surveyer, Nenniger et Chênevert Inc. (SNC) de 1953-1959
  • Associé : Surveyer, Nenniger et Chênevert Inc. (SNC) de 1959-1965
  • Président et Directeur Général : Surveyer, Nenniger et Chênevert Inc. (SNC) de 1965-1967
  • Président et Chef de la Direction (CEO) : Groupe SNC Inc. de 1967-1975
  • Président du Conseil : Groupe SNC Inc. de 1982-1986
  • Membre du Conseil d'administration : Groupe SNC Inc. de 1986-1991

Note: En 1991, Groupe SNC inc et Lavalin inc deviennent SNC-Lavalin

Principales réalisations professionnelles[modifier | modifier le code]

D'abord ingénieur de projet, puis associé, il a dirigé l'équipe qui a exécuté les études du bassin hydrologique Manicouagan-Outardes puis effectué la conception du barrage Manic V, mandat qui allait déboucher sur la conception des barrages Première Chute et Rapide-des-Iles pour l'Hydro-Québec et du barrage d'Idukki en Inde. Alors que les contributions à la direction de SNC augmentaient, il allait contribuer à participer à titre de conseiller spécial à la plupart des grands barrages hydro-électriques de SNC (études et mise en valeur de rivières Aoos et Achelos en Grèce, conception du barrages de régularisation des crues de Sidi Saad et El Haouareb en Tunisie, électrification de la province de Qaseem (superficie de 30 000 km2) en Arabie saoudite, LG2 A au Québec et revue de l'étude de faisabilité du barrage des Trois Gorges en Chine).

Conseils d'administration où il a siégé en tant que membre[modifier | modifier le code]

  • Air Liquide Canada Inc.
  • Association canadienne nucléaire
  • Association des ingénieurs du Québec
  • Banque du Canada
  • Banque Royal du Canada
  • Cogeco
  • Conference Board of Canada
  • Groupe Canam-Manac Inc.
  • INRS Institut Armand-Frappier
  • Investment Dealers Association of Canada
  • Le Groupe Jean Coutu (PJC) Inc.
  • Le Groupe SNC Inc.
  • L'Industrielle-Alliance
  • Royal Trust
  • Spar Aérospatiale Ltée
  • Sandwell Swan Wooster
  • Université du Québec
  • Canadian Good Roads Association

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Un ancien dirigeant de SNC s'éteint », sur lapresse.ca,
  2. Canadian Business Hall of Fame, liste officielle.