Cheracebus torquatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Callicebus torquatus)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Callicèbe à fraise, Titi à collier

Cheracebus torquatus
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification
Règne Animalia
Sous-règne Bilateria
Infra-règne Deuterostomia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Infra-embr. Gnathostomata
Super-classe Tetrapoda
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Primates
Sous-ordre Haplorrhini
Infra-ordre Simiiformes
Famille Pitheciidae
Sous-famille Callicebinae
Genre Cheracebus

Nom binominal

Cheracebus torquatus
(Hoffmannsegg, 1807)[1]

Synonymes

  • Callicebus (Torquatus) torquatus (Hoffmannsegg, 1807)[2]
  • Callicebus torquatus torquatus (Hoffmannsegg, 1807)[2]
  • Callicebus torquatus (Hoffmannsegg, 1807)[2] [3]
  • Callitrix [sic] torquatus Hoffmannsegg, 1807[2]

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/1977

Cheracebus torquatus (syn. Callicebus torquatus), le Callicèbe à fraise, Titi à collier[4] ou encore Titi à fraise, est une espèce de primate de la famille des Pitheciidae faisant partie des singes du Nouveau-Monde, originaire du Brésil.

Description[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Répartition géographique en Amérique du Sud

On le rencontre principalement dans l'État brésilien de l'Amazonas[3].

Classification[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite pour la première fois en 1807 par le naturaliste allemand Johann Centurius von Hoffmannsegg (1766-1849). Auparavant classée dans le genre Callicebus, scindé en trois à la suite des travaux de phylogénie publiés en 2016-2017[5] ,[6], l'espèce a été recombinée dans un nouveau genre, Cheracebus.

Statut de conservation[modifier | modifier le code]

Préoccupation mineure selon l'UICN. Il n'y a pas de grandes menaces connues pour cette espèce à l'heure actuelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 9 octobre 2018
  2. a b c et d BioLib, consulté le 9 octobre 2018
  3. a et b UICN, consulté le 9 octobre 2018
  4. (en) Murray Wrobel, Elsevier's Dictionary of Mammals : in Latin, English, German, French and Italian, Amsterdam, Elsevier, , 857 p. (ISBN 978-0-444-51877-4, lire en ligne)
  5. (en) Hazel Byrne, Anthony B. Rylands, Jeferson C. Carneiro et Jessica W. Lynch Alfaro, « Phylogenetic relationships of the New World titi monkeys (Callicebus): first appraisal of taxonomy based on molecular evidence », Frontiers in Zoology, vol. 13,‎ (PMID 26937245, PMCID 4774130, DOI 10.1186/s12983-016-0142-4, lire en ligne)
  6. Byrne, HM 2017, Evolutionary history and taxonomy of the titi monkeys (callicebinae), PhD thesis, University of Salford. Voir en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]