Cheracebus torquatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Callicèbe à fraise, Titi à collier

Cheracebus torquatus
Description de l'image Defaut 2.svg.
Classification
Règne Animalia
Sous-règne Bilateria
Infra-règne Deuterostomia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Infra-embr. Gnathostomata
Super-classe Tetrapoda
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Primates
Sous-ordre Haplorrhini
Infra-ordre Simiiformes
Famille Pitheciidae
Sous-famille Callicebinae
Genre Cheracebus

Espèce

Cheracebus torquatus
(Hoffmannsegg, 1807)[1]

Synonymes

  • Callicebus (Torquatus) torquatus (Hoffmannsegg, 1807)[2]
  • Callicebus torquatus torquatus (Hoffmannsegg, 1807)[2]
  • Callicebus torquatus (Hoffmannsegg, 1807)[2] [3]
  • Callitrix [sic] torquatus Hoffmannsegg, 1807[2]

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe II de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/1977

Cheracebus torquatus (syn. Callicebus torquatus), le Callicèbe à fraise, Titi à collier[4] ou encore Titi à fraise, est une espèce de primate de la famille des Pitheciidae faisant partie des singes du Nouveau-Monde, originaire du Brésil.

Description[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Répartition géographique en Amérique du Sud

On le rencontre principalement dans l'État brésilien de l'Amazonas[3].

Classification[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite pour la première fois en 1807 par le naturaliste allemand Johann Centurius von Hoffmannsegg (1766-1849). Auparavant classée dans le genre Callicebus, scindé en trois à la suite des travaux de phylogénie publiés en 2016-2017[5] ,[6], l'espèce a été recombinée dans un nouveau genre, Cheracebus.

Statut de conservation[modifier | modifier le code]

Préoccupation mineure selon l'UICN. Il n'y a pas de grandes menaces connues pour cette espèce à l'heure actuelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 9 octobre 2018
  2. a b c et d BioLib, consulté le 9 octobre 2018
  3. a et b UICN, consulté le 9 octobre 2018
  4. (en) Murray Wrobel, Elsevier's Dictionary of Mammals : in Latin, English, German, French and Italian, Amsterdam, Elsevier, , 857 p. (ISBN 978-0-444-51877-4, lire en ligne)
  5. (en) Hazel Byrne, Anthony B. Rylands, Jeferson C. Carneiro et Jessica W. Lynch Alfaro, « Phylogenetic relationships of the New World titi monkeys (Callicebus): first appraisal of taxonomy based on molecular evidence », Frontiers in Zoology, vol. 13,‎ (PMID 26937245, PMCID 4774130, DOI 10.1186/s12983-016-0142-4, lire en ligne, consulté le 24 mars 2016)
  6. Byrne, HM 2017, Evolutionary history and taxonomy of the titi monkeys (callicebinae), PhD thesis, University of Salford. Voir en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]