Calixte-Joseph-Camille de La Forgue de Bellegarde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Calixte-Joseph-Camille de La Forgue de Bellegarde
Fonctions
Député des Hautes-Alpes
-
Conseiller général des Hautes-Alpes
-
Maire d’Embrun (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
EmbrunVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Parentèle
Autres informations
Distinction

Calixte-Joseph-Camille de La Forgue de Bellegarde (, Gap - , Embrun), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Calixte-Joseph-Camille de La Forgue de Bellegarde est le fils de Denis François Calixte de La Forgue de Bellegarde, un militaire ayant notamment servit dans le régiment de Saintonge, avec le corps de Rochambeau, en tant qu'aide de camp d'Adam-Philippe de Custine, lors de la guerre d'Indépendance des États-Unis[1]. Calixte-Joseph-Camille de La Forgue de Bellegarde est nommé chevalier de la Légion d'honneur, le [2].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Mandat local[modifier | modifier le code]

Il est maire d'Embrun[2].

Il est conseiller général pour le canton d'Embrun de 1839 à 1871.

Mandat national[modifier | modifier le code]

Il fut élu, le , représentant des Hautes-Alpes à l'Assemblée constituante. Il fit partie du comité des travaux publics et, bien que considéré comme radical, vota en général avec la droite. Il ne sera pas réélu aux élections suivantes, mais refit campagne lors des élections de 1863, sans plus de succès[3].

Pour en savoir plus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]