Cádiar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune d’Andalousie
Cet article est une ébauche concernant une commune d’Andalousie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cádiar
Blason de Cádiar
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Province Province de Grenade Province de Grenade
Démographie
Population 1 528 hab. ()
Géographie
Coordonnées 36° 56′ 46″ nord, 3° 10′ 49″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Cádiar

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Cádiar

Cádiar est une commune de la communauté autonome d'Andalousie, dans la province de Grenade, en Espagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville vient de l'arabe « cadi » qui signifie « juge » (musulman)[réf. nécessaire]. Sous le règne nasride, la ville était appelée « Madinat al Cadi » car elle était la résidence permanente du juge principal de l'Alpujarra orientale.

Cádiar fut, aux temps d’Al-Andalus, résidence permanent du juge principal de l’Alpujarra orientale et son nom dérive, d’après ses habitants, du mot arabe al cadi (le juge). À l’époque musulmane la municipalité était formée par cinq quartiers et deux annexes. Pendant le soulèvement des mauresques, au temps de Felipe II, ce fut la patrie d’Aben-Xaguar, oncle du meneur de la rébellion, Aben-Humeya, et responsable de son élection. Le premier chef rebelle fut couronné roi dans une oliveraie près de Cádiar, endroit où, fortuitement fut ourdie la conspiration qui finit avec son règne éphémère, en faveur de son cousin et successeur Aben-Aboo. Jusqu’au XVe siècle elle ne reçut le titre de village et, après l’expulsion des mauresques, subit un exode massif. Elle fut plus tard repeuplée avec des colons d’autres régions espagnoles. Les morisques de Cádiar, après l'expulsion de 1609 promulguée par Philippe III, se sont réfugiés dans la région de Berkane au Maroc. Ils sont connus, dans cette région, sous le nom de Ouled al Qadi (les fils du Cadi).

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
N/A N/A N/A N/A Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]