Province de Grenade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grenade.
Province de Grenade
Blason de Province de Grenade
Héraldique
Drapeau de Province de Grenade
Drapeau
Image illustrative de l'article Province de Grenade
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Andalousie Andalousie
Capitale Grenade
Comarques Comarque de Alhama - Alpujarra Granadina - Baza - Costa Granadina - Guadix (Accitania) - Huéscar - Los Montes - Loja - Valle de Lecrín - Vega de Granada
ISO 3166-2:ES ES-GR
Indicatif téléphonique 858, 958
Démographie
Population 922 928 hab. (2012)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 15′ nord, 3° 15′ ouest
Superficie 1 253 100 ha = 12 531 km2

La province de Grenade (en espagnol : Provincia de Granada) est l'une des huit provinces de la communauté autonome d'Andalousie, dans le sud de l'Espagne. Sa capitale est la ville de Grenade. Elle dérive de l'histoire du royaume de Grenade.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de Grenade est située au sud-est de la communauté autonome et couvre une superficie de 12 531 km2.

La province de Grenade est bordée au nord par la province de Jaén, au nord-est par la province d'Albacete (communauté autonome de Castille-La Manche) et la région de Murcie, à l'est par la province d'Almería, au sud par la mer Méditerranée, à l'ouest par la province de Malaga et au nord-ouest par la province de Cordoue.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Comarques[modifier | modifier le code]

La province de Grenade est subdivisée en dix comarques :

Communes[modifier | modifier le code]

La province de Grenade compte 169 communes (municipios en espagnol).

Dans la culture[modifier | modifier le code]

En 1926, le poète soviétique Mikhaïl Svetlov écrit une chanson qui raconte l'histoire d'un partisan de la Guerre civile russe qui rêve de combattre pour l'indépendance de la province de Grenade ayant appris l’existence de cette contrée dans un livre[1],[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Katharine Hodgson, Written with the Bayonet: Soviet Russian Poetry of World War Two, Liverpool University Press, (ISBN 9780853237105, lire en ligne), p. 26
  2. Jean-Paul Engélibert, La littérature dépliée: Reprise, répétition, réécriture, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 9782753546714, lire en ligne), p. 196
  3. (en)Yuri Slezkine, The Jewish Century, Princeton University Press, (ISBN 9781400828555, lire en ligne), p. 228

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :