Burnham Park (Chicago)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant Chicago
Cet article est une ébauche concernant Chicago.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burnham Park.
Burnham Park
Image illustrative de l'article Burnham Park (Chicago)
Burnham Park et les bords du lac Michigan.
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Commune Chicago
Quartier Douglas/Oakland
Superficie 2,42 km²
Cours d'eau Lac Michigan
Histoire
Création 1920
Caractéristiques
Type Parc public
Localisation
Coordonnées 41° 30′ 25″ nord, 87° 21′ 45″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Illinois

(Voir situation sur carte : Illinois)
Burnham Park

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Burnham Park

Burnham Park est un parc public d'une superficie de 2,42 km² situé dans la ville de Chicago, dans l'État de l'Illinois, aux États-Unis. Il s'étend tout en longueur sur plus de 9,5 kilomètres à travers les secteurs de Douglas et Oakland dans le South Side de la ville et relie Grant Park à Jackson Park (de la 14th Street à la 56th Street) le long des rivages du lac Michigan. Le parc est la propriété du Chicago Park District et a été nommé en l'honneur de Daniel Burnham en 1927, l'un des architectes et urbanistes les plus influents de l'histoire de Chicago.

Description[modifier | modifier le code]

Le skatepark de Burnham Park.

L'architecte Daniel Burnham a été l'un des concepteurs de l'exposition universelle de 1893. L'homme d'affaires A. Montgomery Ward estimait qu'il était nécessaire qu'il y ait à Chicago un parc accessible au public au bord du lac, par crainte de voir la ville sombrer dans la misère noire typique des villes américaines de l'époque, avec des bâtiments industriels détruisant l'aspect visuel de la ville. À ce jour, le bord du lac est ouvert sur Lake Shore Drive (périphérique-Est de la ville) jusqu'aux aciéries à proximité de Rainbow Beach.

Le parc a vu le jour grâce au plan de 1909 initié par Burnham. Des terres furent acquises par le Chicago Park District pour permettre la mise en place de ce parc. Aujourd'hui, il abrite certaines des structures municipales les plus importantes de la ville, telles que le stade du Soldier Field et le centre de convention du McCormick Place. Dans sa partie nord, le parc a cédé des terrains pour la création du Museum Campus à Grant Park.

Depuis l'élection présidentielle de Barack Obama en 2009, le parc est devenu un point de destination depuis l'aéroport international O'Hare, notamment avec la résidence secondaire du 44e président des États-Unis (principale avant l'élection) dans le secteur communautaire de Kenwood, situé à proximité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ward et Burnham se sont battus pour que la classe ouvrière des quartiers sud puisse accéder au lac Michigan. En 1906, il fait une campagne pour préserver Grant Park en tant que parc public. Grant Park est protégé depuis 1836 par une loi qui a été confirmée par quatre décisions postérieures de la Cour suprême de l'Illinois.

Dans le milieu des années 1890, l'architecte Daniel Burnham a commencé à travailler sur la planification d'un parc puis sur son ralliement entre Jackson Park et Grant Park (au centre-ville). En tant que chef dans la mise en place de l'exposition universelle de Chicago de 1893, Burnham fut connu pour avoir développé la "White City", qui sont des bâtiments de plâtre et des œuvres de style Beaux-Arts. Après la foire, Burnham a commencé à concevoir un Chicago plus fonctionnel. Son Plan de 1909, était d'ériger un parc au bord du lac avec une série de petites îles, comprenant un port de plaisance et des plages. Le fameux plan de 1909 de Burnham fut finalement conservé et Grant Park vit le jour en bordure du lac.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]