Bouré (région)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouré.
Les régions aurifères et le commerce transsaharien entre le XIe et XVIe siècles
Localisation du Bouré au centre d'une carte de Samuel Augustus Mitchell de 1839

Le Bouré (ou Bourré) est une petite région d'Afrique de l'Ouest, située au nord de la rivière Tinkisso et au nord/nord-ouest de la ville de Siguiri, aujourd'hui en Guinée[1].

Avec le Bambouk, le Bouré était autrefois — notamment aux XIe et XIIe siècles — l'un des principaux centres d'extraction de l'or de l'Ouest africain. Cette activité s'est poursuivie à l'ère coloniale. À la veille de l'indépendance de la Guinée (1958), près de 70 000 personnes travaillaient dans la région, dont la moitié étaient des mineurs professionnels. Pendant la saison sèche, de janvier à juillet, une famille pouvait produire jusqu'à 200 grammes d'or. Aujourd'hui, entre avril et juin, des femmes pratiquent toujours l'orpaillage dans les alluvions du Niger et du Tinkisso[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Pascal James Imperato et Gavin H. Imperato, « Bouré », in Historical dictionary of Mali, Scarecrow Press, Lanham, Md., 2008 (4e éd.), p. 45 (ISBN 978-0-8108-5603-5)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Giri, Histoire économique du Sahel : des empires à la colonisation, Karthala, Paris, 1994, 259 p. (ISBN 978-2-86537-507-3)
  • Eugène Mage, Voyage dans le Soudan occidental (Sénégambie-Niger) 1863-1866, Hachette, Paris, 1868, 693 p., [lire en ligne]
  • Faty B. Mbodj, « Boom aurifère et dynamiques économiques entre Sénégal, Mali et Guinée », in EchoGéo, no 8, 2009, [lire en ligne]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]