Boulevard de la Liberté (Lille)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulevard de la Liberté.

Boulevard de la Liberté
Image illustrative de l’article Boulevard de la Liberté (Lille)
Situation
Coordonnées 50° 37′ 58″ nord, 3° 03′ 36″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Ville Lille
Quartier(s) Lille-Centre
Début Boulevard Louis-XIV
Fin Boulevard Vauban
Square Daubenton
Morphologie
Type Boulevard
Longueur 1 600 m
Histoire
Création Ouvert en 1863
Anciens noms Boulevard de l'Impératrice
Monuments Hôtel Delbecque
Bains Lillois
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Boulevard de la Liberté
Géolocalisation sur la carte : Lille
(Voir situation sur carte : Lille)
Boulevard de la Liberté

Le boulevard de la Liberté est une grande avenue de Lille, dans le département du Nord en France. Elle se situe entre le boulevard Louis-XIV et le boulevard Vauban. Long de 1,6 kilomètres, il permet de rejoindre le centre-ville depuis la citadelle au nord-ouest et le parc Jean-Baptiste-Lebas au sud-est.

Ouvert en 1863, il est alors dénommé « boulevard de l'Impératrice ». Il reçoit son nom actuel le , quelques jours après la proclamation de la Troisième République.

Ce site est desservi par la station de métro République - Beaux-Arts.

Description[modifier | modifier le code]

Ligne droite de mille six cents mètres, le boulevard de la Liberté rejoint le boulevard Louis-XIV au boulevard Vauban et au square Daubenton et est relié par les rues d'Hazebrouck, Watteau, Jeanne-d'Arc, de Valmy, Monnoyer, Godefroy, Arnould de Vuez, Jean-sans-Peur, Puebla, Nationale, Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, Tenremonde, Boileux, de Bourgogne, de Patou et les places Richebé et République[1].

Lors de la période d'explosion du trafic automobile de la seconde moitié du XXe siècle, il a été une rue à sens unique de quatre voies (du sud-est vers le nord-ouest)[2], qui drainait une bonne partie du trafic depuis la sortie Lille-centre sur la portion Est du boulevard périphérique de Lille, avant qu'une voie ne soit retirée afin de permettre aux bus et aux vélos de rouler à contre-sens[3]. Ce réaménagement a réduit la vitesse moyenne des automobiles sur cet axe. Plus récemment, la circulation a été modifiée pour redevenir à double-sens, tout en conservant les deux couloirs de bus.

Le boulevard est bordé par des platanes, dont la majorité date de l'origine de la rue[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le boulevard est parcouru par des tramways hippomobiles au début des années 1900.

Tracé à l'emplacement des fortications démantelées lors l'agrandissement de la ville en 1860, il fait partie des aménagements d'urbanisme haussmannien sous le Second Empire. Le boulevard est ouvert en 1863, et est alors dénommé « boulevard de l'Impératrice ». Il reçoit son nom actuel le , quelques jours après la proclamation de la Troisième République[5].

Bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

Deux bâtiments de la rue sont inscrits aux monuments historiques. Au no 105 se situe l'hôtel Delbecque, inscrit depuis le 9 décembre 1986[6] et au no 219, il s'agit des Bains Lillois, de l'architecte Albert Baert, inscrits depuis le 17 février 1989[7].

L'hôtel Catel-Béghin, au no 21,  Inscrit MH[8] a été élevé par Henri Contamine et date de 1877.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Fréquentation[modifier | modifier le code]

L'association Droit au vélo a compté le pourcentage de vélo roulant sur le boulevard. Elle montre qu'entre 1999 et 2001, il y avait 1 % de cyclistes sur cet axe, puis entre 2002 et 2008, plus ou moins 5 % pour augmenter jusqu'à 12 % en 2011[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carte de Lille-Centre », Mairie de Lille (consulté le 10 septembre 2012)
  2. Frédéric Héran, « Le reflux des rues à sens unique », (consulté le 10 septembre 2012)
  3. « V’lille, le vélo public », Fubicy (consulté le 10 septembre 2012)
  4. « Le pentagone des grands boulevards », Mairie de Lille (consulté le 10 septembre 2012)
  5. Au fil des rues : histoire et origines des rues de Lille, Villeneuve-d'Ascq, Ravet-Anceau, , 267 p. (ISBN 2-914657-03-X), p. 147
  6. « Hôtel Delbecque », notice no PA00107598, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Immeuble dénommé Bains Lillois », notice no PA00107903, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Notice no PA59000184, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Michel Anceau et Sébastien Torro-Tokodi, « Succès confirmé pour le V’lille ! », Droit au vélo, (consulté le 10 septembre 2012), p. 6

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Au fil des rues : histoire et origines des rues de Lille, Villeneuve-d'Ascq, Ravet-Anceau, , 267 p. (ISBN 2-914657-03-X)