Albert Baert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un architecte français
Cet article est une ébauche concernant un architecte français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Albert Baert
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
LambersartVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
La Piscine, Roubaix

Albert Baert, né à La Madeleine le et mort le à Lambersart, est un architecte français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Émile Vandenbergh et de Louis Gilquin, Albert Baert s'associe, dès 1885, à Charles Boidin et Louis Gilquin.

Albert Baert était chevalier de la Légion d'honneur, chevalier des palmes académiques, vice-président du bureau d'aide sociale, vice-président de la commission départementale des bâtiments civils et président d'honneur du syndicat des architectes.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Il construit avec Boidin les bains municipaux de Lille, Dunkerque et Roubaix, ainsi que des villas à Malo-les-Bains. Il est aussi l'auteur de nombreuses réalisations dans la métropole lilloise : la villa Saint Georges (pour Charles Boidin), la villa Saint Louis et la Laiterie moderne à Lambersart, la loge maçonnique de la rue Thiers à Lille (Albert Baert fut membre de la loge maçonnique « La Lumière du Nord » et son agence d’architecte agréée, située au 6 rue de Valmy à Lille, s’orne, au-dessus de la porte d'entrée, d’un bas-relief aux outils maçonniques), les Galeries lilloises et l'Hôtel des Cariatides (1899), place de la République à Lille.

Il a aussi été chargé de la reconstruction de la ville d'Houplines de 1919 à 1934.

Liens externes[modifier | modifier le code]