Bobby Creekwater

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bobby Creekwater
Surnom Bobby Creek, BC, Creek
Nom de naissance Antoine Rogers
Naissance (33 ans)
Atlanta, Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, rap hardcore, Dirty South
Années actives Depuis 2004
Labels BGOV
Site officiel ibobbycreek.com

Bobby Creekwater, de son vrai nom Antoine Rogers, né le à Atlanta, en Géorgie, est un rappeur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Creekwater est né et a grandi dans divers lieux à Atlanta, en Géorgie. Il étudie à la Clark Atlanta University pendant un an et abandonne ses études pour lancer sa carrière musicale[1]. Lui et Charlie Jangles forment le duo hip-hop Jatis[2] signé au label Columbia Records puis chez Loud Records, mais Loud met la clé sous la porte avant que Jatis ne puisse publier d'album[1].

Musicien indépendant en 2004, Creekwater participe à la chanson d'Aasim Anyway, sur l'album de P-Money, Magic City. Creekwater est remarqué par Shady Records lorsque les exécutifs du label ont écouté Aasim rapper. Le président et dirigeant du label Shady Records, Eminem, s'intéresse plus à Creekwater qu'Aasim et signe ce dernier en milieu 2005[1]. En fin 2005, Creekwater publie une mixtape, Anthem to the Streets. Newsweek l'accueille positivement, plus particulièrement la chanson Sesame Street[3]. En mars 2006, il participe au Detroit Hip-Hop Summit on Financial Empowerment[4],[5]. Le 5 décembre 2006, Eminem publie Eminem Presents the Re-Up, une mixtape conçue pour promouvoir les nouveaux membres de Shady Records : Stat Quo, Creekwater, et Cashis[6],[7]. Creekwater participe à cinq titres, à des remixes d'Eminem, et aux titres de Nate Dogg Shake That, et Eminem de Akon Smack That[8]. L'album est accueilli d'une manière mitigé. Le Los Angeles Times explique que Creekwater « ressemble à un André 3000 démoniaque[9]. » Le Sunday Mercury explique que Creekwater est « largement le meilleur des trois » nouveaux membres du label[10].

En 2006, il annonce son premier album, A Brilliant Mistake[11]. Le producteur exécutif de l'album est Eminem. Les chansons seront produites par Mr. Porter, The Alchemist, et Don Cannon[12]. En 2007, il publie deux mixtapes, Anthem 2 Da Streetz II et Back to Briefcase[13]. En mai 2009, Bobby Creekwater publie son deuxième EP en six mois. The BC Era Deuce, suite de BC Era EP est prévu pour le 4 mars. Creekwater quitte Shady Records en 2009. Sa chanson The Day I Got Dropped clarifie la situation, expliquant ne pas avoir été renvoyé par le label[14].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

  • 2009 : The B.C. Era Deuce EP
  • 2009 : The Day It All Made Sense

Mixtape[modifier | modifier le code]

  • 2014 : I Am From a Place

Apparitions diverses[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Eminem Presents: The Re-Up :
    • Cry Now Remix (avec Obie Trice, Kuniva, Stat Quo et Ca$his)
    • Smack That Remix (avec Akon et Stat Quo)
    • Shake Dat Remix (avec Eminem, Nate Dogg et Obie Trice)
    • We're Back (avec Eminem, Obie Trice, Stat Quo et Ca$his)
    • There He Is
  • 2009 : Crack a Bottle Remix (avec Eminem et Cashis)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Cordor, Cyril, « Creekwater biography », sur AllMusic (consulté le 10 avril 2011).
  2. (en) Sanneh, Kelefa, « Eminem and Lil Wayne, Rhyming With Friends », sur The New York Times,‎ (consulté le 23 mars 2012), E5.
  3. Mummolo, Jonathan, « Music: Raw Rap Attacks », Newsweek,‎ .
  4. (en) Taylor, Kimberly Hayes, « Hip-Hop Summit uses stars to promote fiscal responsibility », The Detroit News,‎ , E1.
  5. (en) Fortune, Cornelius A. (29 mars 2006). Detroit Hip-Hop Summit educates on financial literacy and empowerment, Michigan Chronicle, 69 (28) : A1–2.
  6. (en) Cohen, Jonathan (30 septembre 2006). Shady Re-appears, Billboard, 118 (39): 40.
  7. (en) Diehl, Matt (5 octobre 2006). Guess Who's Back: Eminem Returns, Rolling Stone (1010): 16.
  8. (en) Wagner, Courtney. Eminem Presents The Re-Up, Regina Leader-Post, 16 décembre 2006, page A8.
  9. (en) Kim, Serena. Eminem looks back in anger, Los Angeles Times, 3 décembre 2006, page F13.
  10. (en) Cole, Paul. Eminem: The Re-Up, Sunday Mercury, 10 décembre 2006, page 5.
  11. (en) Ryan (12 juin 2006). "Bobby Creekwater Interview". RapSearch.com, (consulté le 19 novembre 2008).
  12. (en) Ketchum, William E. III. Bobby Creekwater Preps Alchemist EP, Debut Album, HipHopDX, 6 avril 2008, (consulté le 10 octobre 2008).
  13. (en) Richards, Chris. The Singles File, The Washington Post, 21 août 2007, p. C5.
  14. (en) Bobby Creekwater - The Day I Got Dropped, thatsthatish.com, (consulté le 10 octobre 2012).