Bob Kerrey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bob Kerrey
Photographie de Bob Kerrey au Sénat.
Photographie de Bob Kerrey au Sénat.
Fonctions
Sénateur des États-Unis
pour le Nebraska
Prédécesseur David Karnes (en)
Successeur Ben Nelson
35e gouverneur du Nebraska
Prédécesseur Charles Thone
Successeur Kay A. Orr
Biographie
Date de naissance (74 ans)
Lieu de naissance Lincoln, Nebraska (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université du Nebraska–Lincoln

Bob Kerrey
Gouverneurs du Nebraska

Joseph Robert Kerrey dit Bob Kerrey, né le à Lincoln (Nebraska), est un homme politique américain membre du Parti démocrate. Il est le 35e gouverneur du Nebraska entre 1983 et 1987, puis sénateur de l'État au Congrès des États-Unis de 1989 à 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lieutenant dans les Navy Seals durant la guerre du Viêt Nam, il est décoré de la Bronze Star en 1969 pour avoir tué avec sa troupe 20 personnes présentées comme des guérilleros communistes. En 2001, le New York Times révèle qu'il s'agissait de paysans, dont une majorité de femmes et d’enfants, exécutés pour s'assurer de leur silence au cours d'une opération[1].

En 1982, il est élu gouverneur du Nebraska, et réélu deux ans plus tatd. En 1988, il est élu sénateur fédéral et effectue deux mandats au Congrès avant de se représenter en 2012 ; il est alors battu par Deb Fischer. Il a été candidat à la primaire démocrate de 1992, durant laquelle il dût s’effacer au profit de Bill Clinton[1].

En mai 2016, lors de sa visite au Viêt Nam, s'inscrivant dans un processus de réconciliation, Barack Obama a annoncé l’ouverture prochaine à Hô-Chi-Minh-Ville de la première université privée américaine, l’université Fulbright-Vietnam et la nomination de Bob Kerrey à sa tête, sans que cela crée de polémique, mis à part quelques réactions isolées[1].

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Bruno Philip (Bangkok, correspondant en Asie du Sud-Est), « Au Vietnam, un criminel de guerre à la tête d’une université américaine », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).