Blériot-SPAD S.51

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Blériot-SPAD S.51 Su-27 silhouette.svg
Constructeur Drapeau : France Blériot-SPAD
Rôle Avion de chasse
Premier vol
Nombre construits 60
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Gnome et Rhône Bristol Jupiter
Nombre 1
Type 9 cylindres en étoile refroidi par air
Puissance unitaire 380 ch
Dimensions
Envergure 9,47 m
Longueur 6,45 m
Hauteur 3,10 m
Surface alaire 24,27 m2
Masses
À vide 990 kg
Maximale 1 613 kg
Performances
Vitesse maximale 231 km/h
Plafond 9 000 m
Vitesse ascensionnelle 7,20 m/min
Rapport poids/puissance 4,29 kg/ch
Armement
Interne 2 mitrailleuses Vickers de 7,7mm dans l'aile supérieure

Le Blériot-SPAD S.51 est un avion de chasse français de l'entre-deux-guerres. Il fut développé en 1924 pour répondre à un besoin de l'Armée de l'air française afin de remplacer le Nieuport-Delage NiD.29 obsolète.

Concept et développement[modifier | modifier le code]

Dessiné par André Herbemont ingénieur de la société Blériot Aéronautique, le S.51 partageait sa configuration de base avec les autres avions de l'époque, un biplan avec une aile supérieure en flèche et une aile inférieure droite, jointes par des entretoises interplan (en) en forme de "I". Le S.51 cependant, marquait la transition dans les conceptions d'Herbémont, passant d'un fuselage à cadre couvert à un fuselage monocoque.

Le prototype du S.51 fut rejeté par les autorités françaises, mais les versions révisées trouvèrent des clients à l'export comme l'armée de l'air polonaise, qui en acheta 50 exemplaires, ou les armées de l'air turque et soviétique qui en acquérirent chacune un exemplaire. Une autre évolution le S.51/3, lui aussi dessiné par Herbémont, fut équipé à titre expérimental de la première hélice à pas variable développée en France.

Variantes[modifier | modifier le code]

S.51/1
Prototype pour évaluation française.
S.51/2
Version révisée exportée en Pologne.
S.51/3
Prototype équipé d'une hélice à pas variable.
S.51/4
Version exportée en Turquie et en URSS équipée de deux mitrailleuses supplémentaires dans les ailes.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Pologne Pologne
  • Armée de l'air polonaise
    • 11e escadre (Kosciusko)
Drapeau de l’URSS Union soviétique
Drapeau de l'Espagne Espagne
  • Armée de l'air républicaine espagnole
Drapeau de la Turquie Turquie

Références[modifier | modifier le code]

  • Michael J. H. Taylor, Jane's Encyclopedia of Aviation, Londres, Studio Editions,‎ 1989, p. 164
  • (en) World Aircraft Information Files, Londres, Bright Star Publishing, Fichier 890 Page 42
  • avionslegendaires.net
  • aviastar.org