Bidya Devi Bhandari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bidya Devi Bhandari
बिद्या देवी भण्डारी
Illustration.
Bidhya Devi Bhandari en 2013.
Fonctions
Présidente de la République démocratique fédérale du Népal
En fonction depuis le
(2 ans, 9 mois et 21 jours)
Élection 28 octobre 2015
Réélection 13 mars 2018
Vice-président Paramanand Jha
Nanda Kishor Pun
Premier ministre Pushpa Kamal Dahal
Sher Bahadur Deuba
Khadga Prasad Sharma Oli
Prédécesseur Ram Baran Yadav
Ministre de la Défense du Népal

(1 an, 8 mois et 12 jours)
Président Ram Baran Yadav
Premier ministre Madhav Kumar Nepal
Prédécesseur Ram Bahadur Thapa
Successeur Bijaya Kumar Gachchedar
Biographie
Date de naissance (57 ans)
Lieu de naissance Mane Bhanjyang, Bhojpur (Népal)
Nationalité népalaise
Parti politique Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié).
Conjoint Madan Bhandari (1952-1993)
Résidence Shital Niwas

Bidya Devi Bhandari
Présidents de la République démocratique
fédérale du Népal

Bidya Devi Bhandari (népalais बिद्या देवी भण्डारी), née le 19 juin 1961 à Bhojpur au Népal, est une femme d'État et militante féministe népalaise, membre du Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié), présidente de la République depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Vice-présidente du Parti communiste du Népal (marxiste-léniniste unifié), elle est élue présidente de la République par le Parlement le 28 octobre 2015, obtenant 327 voix contre 214 pour le dirigeant du Congrès népalais, Kul Bahadur Gurung. Elle est la première femme à occuper cette fonction. Elle signe une révision d'un code pénal jugé archaïque. Cette réforme criminalise le système de dot et interdit la pratique d’ostraciser les femmes durant leurs règles[1].

En mars 2018, en prévision de l'élection présidentielle népalaise de 2018, elle annonce vouloir solliciter un second mandat. Un autre cadre du parti, Jhalnath Khanal, se porte candidat. Le parti se réunit en congrès le 6 mars pour décider entre leurs candidatures[2]. Bidya Devi Bhandari reçoit l'investiture et dépose officiellement sa candidature le lendemain[3],[4]. Kumari Laxmi Rai dépose sa candidature en tant que candidate du Congrès népalais. L'alliance de gauche détenant une majorité des deux tiers au parlement, ainsi que la majorité absolue dans six des sept provinces népalaise, la victoire de Bidya Devi Bhandari est considérée comme acquise[5]. Elle est réélue[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Agence France Presse (AFP), « Second mandat pour la présidente du Népal, première femme à ce poste », lexpress.mu,‎ (lire en ligne)
  2. (en) UML meet to decide on Prez candidate Myrepublica
  3. (en) Evaluate by third eye, not by external judgment: Prez Bhandari Myrepublica
  4. (en) Prez Bhandari files her nomination for another tenure Myrepublica
  5. (en) Kumari Laxmi Rai files candidacy for Prez from NC Myrepublica

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]