Biała Podlaska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de Pologne
Cet article est une ébauche concernant une localité de Pologne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Biała Podlaska (homonymie).
Biała Podlaska
Blason de Biała Podlaska
Héraldique
Drapeau de Biała Podlaska
Drapeau
Place principale
Place principale
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Lublin
Powiat Ville-powiat
Maire Andrzej Czapski
Code postal 21-500 à 21-502, 21-506, 21-527[1]
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 083
Immatriculation LB
Démographie
Population 57 885 hab. (2013)
Densité 1 172 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 02′ N 23° 07′ E / 52.033, 23.11752° 02′ Nord 23° 07′ Est / 52.033, 23.117
Altitude Min. 137 m – Max. 150 m
Superficie 4 940 ha = 49,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Biała Podlaska

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Biała Podlaska
Liens
Site web http://www.bialapodlaska.pl

Biała Podlaska est une ville de la voïvodie de Lublin, dans l'est de la Pologne.

Elle est une ville-powiat et le chef-lieu du powiat de Biała Podlaska, sans en faire partie.

Sa population s'élevait à 57 885 habitants en 2013.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1931, la communauté juive de la ville représente 64.7% de la population totale, 6 923 personnes sur 10 697.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les nazis installent un ghetto dans la ville dans lequel ils enferment les juifs de Biała Podlaska et des villes des environs. En mars 1942, le ghetto compte 8 400 prisonniers. Les juifs sont contraints aux travaux forcés dans les environs, fermes, usines, construction de routes, aérodrome. Les conditions sont très difficiles et ils souffrent notamment du typhus qui fait plusieurs morts. Le 10 juin 1942, 3 000 juifs dont des femmes et des enfants sont rassemblés dans la cour de la synagogue, ils seront le lendemain déportés au camp d'extermination de Sobibor où ils seront tous tués dans les chambres à gaz[2].

Déportation des juifs du ghetto en 1942 à Biała Podlaska rue Stanislawa Moniuszki

En octobre et novembre 1942, 10 800 juifs de Biała Podlaska et des environs seront déportés au camp d'extermination de Treblinka à 125 kilomètres de là (ou exécutés sur place durant les rassemblements). Le reste des juifs seront déportés à Majdanek et Treblinka en 1943 et mai 1944[3]. La ville est reprise par l'Armée Rouge le 26 juillet 1944. Environ 300 juifs survivront à la Shoah, la plupart quittent la Pologne après la guerre[4]. Un mémorial est construit sur l'emplacement du cimetière juif détruit par les nazis. Un survivant de la ville construit également un mémorial dans sa ville au USA.

De 1975 à 1998, la ville était le chef-lieu de la voïvodie de Biała Podlaska.
Depuis la réforme administrative du 1er janvier 1999 sur les voïvodies de Pologne, cette voïvodie n'existe plus, et Biała Podlaska fait partie de la voïvodie de Lublin.

Démographie[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.poczta-polska.pl/hermes/uploads/2013/02/spispna.pdf?84cd58 Liste des codes postaux de la Pologne
  2. https://web.archive.org/web/20070913012451/http://www1.uni-hamburg.de/rz3a035//police101.html
  3. S.J., C.W., & Carmelo Lisciotto, Biala Podlaska HEART 2007. Sources listed: Yitzhak Arad and Sir Martin Gilbert.
  4. S.J., C.W., & Carmelo Lisciotto, Biala Podlaska HEART 2007. Sources listed: Yitzhak Arad and Sir Martin Gilbert.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]