Bernie Bickerstaff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le basket-ball
Cet article est une ébauche concernant le basket-ball.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bernie Bickerstaff
Bernie Bickerstaff Basketball clinic flyer 1985.jpg

Bernie Bickerstaff sur une affiche en 1985

Biographie
Naissance
Nationalité
Domiciles
Activités
Autres informations
Taille
1,91 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
84 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Chuck Daly Lifetime Achievement Award (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Bernard Tyrone « Bernie » Bickerstaff (né le 2 novembre, 1944 à Benham, Kentucky) est un entraîneur de basket-ball américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut durant dix ans, joueur, entraineur adjoint et entraineur en chef à l'Université de San Diego, Bickerstaff joua pour les Toreros de 1964 à 1966 et fut capitaine et MVP durant sa saison senior. En 1985, il prend la direction des SuperSonics de Seattle jusqu'en 1990, puis des Nuggets de Denver de 1994 à 1997[1]. Il est également general manager de la franchise depuis juillet 1990[2]. Lors de cette même saison 1996-1997, il prend en charge les Bullets de Washington, qui deviennent les Wizards la saison suivante[1]. Il occupe ce poste jusqu'en 1999 où il est remplacé par Jim Brovelli[3].

Il entraîne ensuite les Bobcats de Charlotte depuis la saison 2004-2005, club où il occupe également un poste de manager général depuis octobre 2003[2]. Le 13 mars 2007, le copropriétaire des Charlotte Bobcats, Michael Jordan a décidé que Bickerstaff ne conserverait pas ses fonctions aux Bobcats pour la saison 2007-2008 en tant qu'entraineur en chef, mais terminerait la saison 2006-2007.

Après le mauvais début de saison des Lakers de Los Angeles, il est nommé entraîneur par intérim, succédant à Mike Brown[4]. Le 12 novembre, Mike D'Antoni est désigné entraineur des Lakers[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Bernie Bickerstaff », sur www.basketball-reference.com
  2. a et b (en) « Bernie Bickerstaff », sur www.basketball-reference.com
  3. (en) « 1998-99 Washington Wizards Roster and Stats », sur www.basketball-reference.com
  4. (en) Matt Moore, « Lakers fire Mike Brown; Bernie Bickerstaff named interim coach », sur cbssports.com,‎
  5. Fabrice Auclert, « Mike D'Antoni nouveau coach », sur basketusa.com,‎ (consulté le 12 novembre 2012)