Bernard Gérard (sécurité du territoire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la politique
Cet article est une ébauche concernant la politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard Gérard.

Bernard Gérard, né le 27 septembre 1932 et mort le 24 novembre 2011 à Draguignan[1],[2], est un haut fonctionnaire français, notamment à la tête de la surveillance du territoire de 1986 à 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Gérard fait ses études au Lycée Michel-Montaigne et est diplômé de l'École nationale de la France d'outre-mer. Il est en service Outre-Mer de 1959 à 1965, en tant que sous-préfet Maire de Bafia au Cameroun, puis adjoint au Préfet de Maroua.

Postes :

  • Administration préfectorale de 1973 à 1986 puis de 1990 à 1996 :
    • Sous-préfet (Mirande puis Draguignan puis Bayonne)
    • Chef de mission régionale (Aquitaine)
    • Préfet de département (Jura puis Ain)
    • Haut-commissaire en Polynésie
    • Préfet de région (Languedoc-Roussillon puis Centre) Zone de Défense
    • Préfet de région honoraire
  • Administration centrale :
    • Directeur de la surveillance du territoire de 1986 à 1990
    • Directeur de cabinet du ministre de l'Intérieur en 1997

Il est consultant en Intelligence compétitive, réforme de l'État et aménagement du territoire de 1998 à 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tribune Orléans : décès de Bernard Gérard et de Pierre Panon
  2. Amitié.Réalité.Outre-Mer : Bulletin n°25 _ nov-déc 2011, page 40