Benoît Potterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Benoît Potterie
Benoît Potterie 02.jpg
Benoît Potterie en juin 2017.
Fonction
Député
Huitième circonscription du Pas-de-Calais
depuis le
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
CalaisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

Benoît Potterie, né le à Calais[1], est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il effectue des études d’audio-prothèse à la faculté de médecine de Nancy puis s'installe comme opticien à Saint-Omer. Il détient en 2017 huit magasins dans la région des Hauts-de-France[2].

Membre de La République en marche, il est élu député de la 8e circonscription du Pas-de-Calais avec 56,79 % des voix face à Karine Haverlant (FN) au second tour des élections législatives 2017[3].

En août 2018, il cosigne, avec une vingtaine de députés LREM, une tribune dans Le Journal du dimanche qui appelle à « aller plus loin » dans les possibilités d'ouverture dominicale des commerces, en vue de l'examen du projet de loi Pacte[4].

En juillet 2019, il vote contre la ratification de l'Accord économique et commercial global, dit CETA. Il déclare à ce sujet : « On a une agriculture qui connaît des difficultés, on ne peut pas exiger des nos agriculteurs de faire des produits de qualité et importer des produits qui ne respectent pas ces exigences »[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Benoit Potterie », sur Projet Arcadie (consulté le 22 mai 2018)
  2. « Carte d’identité », sur La Voix du Nord (consulté le 2 juin 2018)
  3. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  4. AFP, « Travail le dimanche: des députés LREM veulent "aller plus loin" », sur huffingtonpost.fr, (consulté le 1er septembre 2018).
  5. Le Monde avec AFP, « CETA : l’Assemblée vote pour la ratification du controversé traité de libre-échange », sur lemonde.fr, (consulté le 23 juillet 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]