Benjamin Lazar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lazare (homonymie).
Benjamin Lazar
Nationalité Drapeau de la France France
Pays de résidence Drapeau de la France France
Activité principale
Metteur en scène
Autres activités
Comédien

Benjamin Lazar, né en 1977, est un metteur en scène de théâtre français. Il est spécialiste du théâtre baroque. Il a notamment mis en scène Le Bourgeois gentilhomme éclairé à la bougie. Il est le fondateur du « Théâtre de l'incrédule ».

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2004, il joue un second rôle au cinéma dans Le Pont des Arts d'Eugène Green.

En 2005, il monte à l'Opéra royal du château de Versailles une version du Bourgeois gentilhomme de quatre heures tel qu'il aurait été monté en 1670 mis en musique par Vincent Dumestre[1],[2].

En 2007, il donne le Sant'Alessio (en) de Stefano Landi en tournée (Caen, Paris-TCE, Nancy, Luxembourg)[3],[4].

En 2008, il joue au Théâtre de l'Athénée L'Autre monde ou les états et empires de la lune de Savinien Cyrano de Bergerac en collaboration avec l'ensemble La Rêveuse (Florence Bolton et Benjamin Perrot), qu'il reprend en mai-juin 2013[5].

En 2008 encore, il crée Cadmus et Hermione de Lully avec Vincent Dumestre[6]. Comme à leur habitude, Vincent Dumestre et Benjamin Lazar s'attachent à représenter l'opéra tel qu'il aurait été monté à sa création en 1673[7].

2009, création de Pyrame et Thisbé de Théophile de Viau.

En 2011, il monte Cendrillon de Jules Massenet à l'Opéra-Comique avec Marc Minkowski[8].

En 2012, il monte, toujours à l'Opéra-Comique, Egisto de Francesco Cavalli avec Vincent Dumestre[9].

2013, Ariane à Naxos de Richard Strauss à l'Athénée ; Pantagruel de Rabelais : en janvier à Quimper, en novembre à l'Athénée.

Divers[modifier | modifier le code]

Benjamin Lazar est le fils de Philippe Lazar[réf. nécessaire].

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric Dahan, « Le «Bourgeois...» retourne à Versailles », Libération,‎ (lire en ligne)
  2. Mathilde La Bardonnie, « Bach loin des esprits de chapelle », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. http://www.franceculture.fr/emission-table-ronde-spectacle-vivant-il-sant-alessio-de-landi-2007-11-22.html
  4. http://www.classiquenews.com/applaudir/lire_article.aspx?article=1416&identifiant=200710173I4JFEZIXWU0J3BOHILI8QQV0
  5. http://www.athenee-theatre.com/saison/fiche_spectacle.cfm/128401_l_autre_monde_ou_les_etats_et_empires_de_la_lune.html
  6. Éric Dahan, « Cadmus et Hermione tel qu'au premier jour », Libération,‎ (lire en ligne)
  7. Vincent Figureau, « Théâtre », Étvdes, no 414,‎ , p. 248-251 (lire en ligne)
  8. Thierry Hillériteau et Ariane Bavelier, « La fée électricité se penche sur Benjamin Lazar », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  9. Éric Loret, « Magistral Egisto », Libération,‎ (lire en ligne)
  10. a et b « Tous les Théâtres en fête à la SACD », sur sacd.info, (consulté le 13 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]