Pastorale sur la Naissance de N.S. Jésus-Christ H.483

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pastorale sur la Naissance de N.S. Jésus-Christ H.483
Genre Pastorale de Noël
pastorale dramatique
Musique Marc-Antoine Charpentier
Langue originale français
Dates de composition 1684
Création Noël 1684

La Pastorale sur la Naissance de N.S. Jésus-Christ H.483, H.483 a et H.483 b est une pastorale de Noël pour solistes, chœur, 2 flûtes, 2 dessus de violes et basse continue, composée par le compositeur français de musique baroque Marc-Antoine Charpentier en 1684.

Historique[modifier | modifier le code]

Le genre de la Pastorale de Noël[modifier | modifier le code]

Le genre de la Pastorale sur la Nativité apparaît à une époque où les Noëls nouveaux, mi-civils, mi-rustiques, étaient nombreux, comme ceux des poètes François Colletet vers 1660 et Françoise Pascal vers 1670 (et, plus tard, ceux de l'abbé Simon-Joseph Pellegrin vers 1722)[1].

Ce genre résulte de la conjonction du genre de l'Histoire Sacrée et de celui de la Pastorale profane, héritage païen des poètes bucoliques de la Grèce antique comme Théocrite, Bion et Moschos[1]. La Pastorale sur la Nativité conserve les traits formels de la Pastorale profane ainsi que son déploiement musical dans le registre du « tendre » mais le ressort dramatique se déplace de l'intrigue amoureuse du berger et de la bergère vers l'histoire du Salut[1].

La Pastorale sur la Naissance de N.S. Jésus-Christ[modifier | modifier le code]

Charpentier a composé deux Pastorales en français sur le thème de la Nativité : H.482 (Sur la naissance de Notre Seigneur Jésus Christ) et H.483[2]. Cette dernière comporte deux fins alternatives, H.483 a et H.483 b.

La Pastorale sur la Naissance de N.S. Jésus-Christ H.483 est composée en 1684 et exécutée pour la première fois à Noël 1684[3].

Elle est contemporaine des premiers grands opéras qui bouleversent l'horizon musical français durant le dernier quart du XVIIe siècle, comme le David et Jonathas de Charpentier[1].

Par ailleurs, Charpentier a également écrit plusieurs motets dramatiques en latin sur le thème de la Nativité, improprement appelés oratorios de Noël, comme La Pastorale sur la naissance de Notre Seigneur Jésus-Christ ; In Nativitatem Domini canticum H.314, In nativitatem Domini canticum H.416 et In nativitatem Domini Nostri Jesu Christi canticum H.414.

Structure[modifier | modifier le code]

  • Scène première
    • Bergère : Que nos soupirs, Seigneur, réveillent tes bontés
    • La mesme bergère, un berger : Il est temps Seigneur que tu paroisse
    • Tous : Le règne du péché va croissant à tes yeux
    • Seule : Du démon triomphant, viens confondre l'effort
    • L'ancien : Écoutez moy, écoutez moy peuple fidèle
    • Tous : Après tout le bruit et l'éclat
  • Ritournelle
  • Scène seconde
    • Un ange et les susdits : Régnez, calme profond, sur la terre et les mers
    • Seul : Pasteurs, que nous promet cette merveille
    • Tous : Qu'entendons-nous ? Qu'est-ce que nous voyons ?
    • L'ange : Pasteurs ne craignez rien
    • L'ancien : Messager du très haut
    • L'ange : De l'univers entier apprenez le bonheur
    • Tous : Ministre ailé du Dieu de gloire
    • L'ange : De l'univers entier apprenez le bonheur
    • Tous : Nous partons, nous y allons
  • Scène trois
    • L'ange  : Céleste compagnons venez, venez Archanges
  • Scène quatre
    • Tous : Gloire dans les hauts lieux
    • Second ange : Paix en terre, paix à jamais
  • Scène cinquième
    • L'ancien : Heureux bergers voici le lieu
  • Scène six (Bergers et bergères dans la crèche)
    • Seule : Qu'il a de majesté
    • Tous : Que d'éclat l'environne
    • Seule : Non, non ! L'haleine secourable
    • Tous : Ardent amour, céleste flamme
  • Scène sept
    • Un ange et les susdits : Votre tendresse est équitable
    • Menuet
    • Bergère : O nuit en merveilles féconde
    • Deux bergers : Ne laissons point sans louanges
    • Tous : Ne laissons point sans louanges

Discographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d J.Y. Hameline, notice du CD Pastorale, Les Arts Florissants, 1981, 1982, HMC 901082
  2. (en) John Hajdu Heyer, Lully Studies, Cambridge University Press, 2000, p. 27.
  3. Pastorale sur la naissance de notre Seigneur Jésus Christ . H 483 sur le site de la BNF