Bataille de Wizna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Wizna
Description de cette image, également commentée ci-après
Ruines de l'un des bunkers en 2007, aujourd'hui devenu un mémorial.
Informations générales
Date 7 septembre-
Lieu Wizna près de Łomża en Pologne
Issue Victoire allemande
Belligérants
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand Drapeau de la Pologne Pologne
Commandants
Drapeau de l'Allemagne Heinz Guderian Drapeau de la Pologne Władysław Raginis
Forces en présence
42 200 hommes
350 chars
657 mortiers, canons et obusiers
Soutien aérien de la Luftwaffe
720 hommes
6 canons de 76 mm
42 mitrailleuses
2 fusils antichars
Pertes
1 500 tués
10 chars
plusieurs véhicules blindés
650 tués
40 blessés

Seconde Guerre mondiale

Batailles

Campagne de Pologne :

Ultimatum allemand · Ordre de bataille · Opération Himmler · Plan Pékin · Plan Worek · Bataille de la baie de Dantzig · Défense de la poste centrale de Dantzig · Bataille de Westerplatte · Bataille de Grudziądz · Bataille de Mokra · Bataille de Węgierska Górka · Charge de Krojanty · Bataille de la forêt de Tuchola · Bataille de Borowa Góra · Bataille de Wizna · Bataille de la Bzura · Bataille de Hel · Bataille de Jarosław · Bataille de Brest-Litovsk · Tête de pont roumaine · Invasion soviétique · Bataille de Lwów · Bataille de Modlin · Bataille de Tomaszów Lubelski · Bataille de Krasnobród · Bataille de Wilno · Siège de Varsovie · Bataille de Szack · Bataille de Wytyczno · Bataille de Kock
Coordonnées 53° 12′ 45″ nord, 22° 29′ 23″ est

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Bataille de Wizna

La bataille de Wizna se déroule du 7 au pendant les premières phases de la campagne de Pologne.

Une garnison de 720 soldats polonais défendit héroïquement une ligne fortifiée pendant 3 jours contre plus de 40 000 Allemands.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Théâtre des opérations avant le déclenchement de la bataille.

La position fortifiée de Wizna est en partie achevée à la fin du mois d'août 1939, juste avant le début des hostilités. Le Troisième Reich envahit la Pologne le 1er septembre 1939.

Une semaine plus tard, les Allemands parviennent aux abords de Wizna et la Luftwaffe largue des tracts au-dessus de la garnison polonaise lui demandant de se rendre, affirmant que la majorité du pays est déjà entre leurs mains et qu'une résistance serait futile. Afin d'augmenter le moral de ses troupes, Władysław Raginis et le lieutenant Brykalski jurent qu'ils ne quitteront pas leur poste vivant et que la résistance se poursuivra.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Peu de temps après, un barrage d'artillerie et des bombardements aériens ciblent les positions polonaises.

L'artillerie polonaise est bien plus faible que celle des Allemands et se retrouve contrainte de se replier à Białystok. Après s'être préparés, les Allemands, plus de 40 000 hommes, lancent un assaut contre la garnison constituée de 720 Polonais.

Cette dernière parvient à plusieurs reprises à repousser les vagues d'assaut allemandes grâce aux mitrailleuses.

Bien que la défaite soit inévitable, la défense polonaise permet de retarder le Blitzkrieg allemand de 3 jours. Les blindés allemands percent la ligne polonaise et détruisent les bunkers polonais un par un. La dernière position polonaise se rend à l'ennemi aux alentours de midi le 10 septembre.

Le commandant de la garnison polonaise, Władysław Raginis, qui refuse de se rendre aux Allemands, se donne la mort quand ses hommes se retrouvent à court de munitions.

Dans la culture polonaise[modifier | modifier le code]

La bataille est considérée dans la culture polonaise comme la « Bataille des Thermopyles polonaise ».

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

La Bataille de Wizna est le thème de la chanson "40:1" de l'album The Art of War, du groupe de power metal suédois Sabaton.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pl) Krzysztof Komorowski, Boje polskie 1939-1945. Varsovie: Bellona, 2009. p. 504.
  • (pl) Leszek Moczulski, Wojna polska 1939. wydanie poprawione i uzupełnione. Varsovie: Bellona, 2009. (ISBN 978-83-11-11584-2).
  • (en) David G. Williamson, Poland Betrayed: The Nazi-Soviet Invasions of 1939. Stackpole Military History. Mechanicsburg, PA: Stackpole Books, 2009. p. 272. (ISBN 978-0-8117-0828-9).
  • (pl) Kazimierz Stawiński, Bój pod Wizną. Varsovie, 1964. Wydawnictwo Ministerstwa Obrony Narodowej.

Liens externes[modifier | modifier le code]