Bataille de Custoza (1866)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour la première bataille de Custoza, voir Bataille de Custoza (1848).
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bataille de Custozza
Description de cette image, également commentée ci-après

Bataille de Custoza

Informations générales
Date
Lieu Custoza près de Vérone, Italie
Issue Victoire autrichienne
Belligérants
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche Drapeau du Royaume d'Italie Royaume d'Italie
Commandants
Albert de Habsbourg Alfonso La Marmora
Enrico Cialdini
Forces en présence
60 000 hommes 120 000 hommes
Pertes
960 morts
3 690 blessés
1 000 prisonniers
-------
5 650 au total
720 morts
3 112 blessés
4 315 prisonniers
-------
8 147 au total

Guerre austro-prussienne-Troisième guerre d'Indépendance italienne

Batailles

  • front austro-prussien

Hühnerwasser · Podol · Trautenau · Nachod · Langensalza · Oswiecim · Münchengrätz · Soor · Skalitz · Gitschin · Schweinschædel · Sadowa (Königgrätz) · Kissingen · Aschaffenbourg · Üttingen · Blumenau

  • front austro-italien
Custoza · Val Vestino · Cimego · Pieve di Ledro · Monte Nota · Lissa · Bezzecca · Primolano · Borgo · Cimego · Levico · Versa
Coordonnées 45° 22′ 44″ Nord, 10° 47′ 45″ Est

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

(Voir situation sur carte : Vénétie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Custoza (1866).

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Custoza (1866).

Custoza ou Custozza, frazione ou hameau de Sommacampagna, dans la province de Vérone, en Vénétie, est le théâtre d'une bataille livrée le , pendant la guerre austro-prussienne de 1866 ou troisième guerre d'Indépendance italienne et lors de laquelle les troupes italiennes commandées par les généraux Alfonso La Marmora et Enrico Cialdini sont sévèrement battues par l'armée autrichienne de l'archiduc Albert de Habsbourg.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (it) Faldella, Emilio, Storia degli eserciti italiani da Emmanuelle Filiberti di Savoia ai nostri giorni, Bramante Editrice, Varese, 1976.