Basilique Sainte-Marie-du-Chœur de Saint-Sébastien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Basilique Sainte-Marie-du-Chœur
Image illustrative de l’article Basilique Sainte-Marie-du-Chœur de Saint-Sébastien
Entrée de la basilique.
Présentation
Nom local Koruko Andre Mariaren basilika
Basílica de Nuestra Señora del Coro
Rattachement Diocèse de Saint-Sébastien
Fin des travaux
Site web elizagipuzkoa.org
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Pays basque
Ville Saint-Sébastien
Coordonnées 43° 19′ 26″ nord, 1° 59′ 12″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
Basilique Sainte-Marie-du-Chœur
Géolocalisation sur la carte : Pays basque
(Voir situation sur carte : Pays basque)
Basilique Sainte-Marie-du-Chœur

La basilique Sainte-Marie-du-Chœur (en basque : Koruko Andre Mariaren basilika et en espagnol : Basílica de Nuestra Señora del Coro) est une basilique catholique du diocèse de Saint-Sébastien en Espagne.

Description[modifier | modifier le code]

Intérieur de la basilique.

L’entrée du temple se fait par une porte latérale en forme de niche, encadrée par deux tours richement décorées.

Dans la niche, on peut observer la figure de saint Sébastien martyr, saint patron de la ville.

Le saint est également présent à l’intérieur du temple où se trouve un tableau de Luis Boccia datée de .

À l’intérieur, se trouvent les retables central et latéral, œuvres de Diego de Villanueva et Francisco Azurmendi, qui forment un ensemble de style classique. Le retable central est dédié à la Vierge du Chœur qui est, avec saint Sébastien, la sainte patronne de la ville. L'image de la Vierge est une sculpture en bois d'environ quarante centimètres, qui a été réalisée entre le XVe et le XVIe siècle. La douceur de son expression et son teint brun sont remarquables.

Au pied de l’église se trouve le chœur, relié par un petit escalier. Les stalles remarquables, disposées en demi-cercle, sont l'œuvre de Francisco Bocente y Mendía et un orgue romantique Cavaillé-Coll, de , dont la façade est celle d'un vieil orgue baroque.

Histoire[modifier | modifier le code]

La basilique s'élève à l'emplacement jadis occupé par une église romane des XIIe et XIIIe siècles construite par les rois de Navarre puis agrandie dans le style gothique Renaissance, entre et , par les Habsbourg, alors rois d'Espagne.

En , une explosion dans les dépôts de poudre du château de La Mota, situé à l’arrière du monument religieux, endommage profondément l’église.

Les travaux de reconstruction débutent en d’après le projet des architectes Pedro Ignacio de Lizardi et Miguel de Salazar. Un étage avec trois nefs d'égale hauteur et couvertes par des voûtes entrecroisées, achevées en , finalisent la structure du monument.

Le , pendant la guerre d'indépendance espagnole, Saint-Sébastien est incendié par les troupes britanniques combattant l'armée française qui occupent alors la ville. Tout Saint-Sébastien est brûlé, sauf la rue menant à l'église, aujourd'hui appelée rue du 31-Août.

Le temple a été consacré comme basilique mineure le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]