Bartholomew Ogbeche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bartholomew Ogbeche
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pays-Bas Willem II
Numéro 22
Biographie
Nom Bartholomew Owogbalor Ogbeche
Nationalité Drapeau : Nigeria Nigerian
Naissance (33 ans)
Lieu Ogoja (Nigeria)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. Depuis 2001
Poste Attaquant
Pied fort Droit[1]
Parcours junior
Saisons Club
0000-1999 Drapeau : Nigeria Lobi Stars
1999-2001 Drapeau : France Paris SG
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2001-2005 Drapeau : France Paris SG 83 0(8)
2004 Drapeau : France SC Bastia 18 0(2)
2005 Drapeau : France FC Metz 12 0(1)
2005-2006 Drapeau : Émirats arabes unis Al-Jazira Club 20 (22)
2006-2007 Drapeau : Espagne Deportivo Alavés 31 0(5)
2007-2009 Drapeau : Espagne Real Valladolid 43 0(6)
2009-2010 Drapeau : Espagne Cadix CF 28 0(9)
2010-2011 Drapeau : Grèce AO Kavala 21 0(1)
2011-2012 Drapeau : Angleterre Middlesbrough 17 0(3)
2013 Drapeau : Espagne Xerez CD 08 0(1)
2014-2016 Drapeau : Pays-Bas SC Cambuur 60 (27)
2016- Drapeau : Pays-Bas Willem II 017 0(2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2002-2004 Drapeau : Nigeria Nigeria 11 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 janvier 2017

Bartholomew Ogbeche, né le 1er octobre 1984 à Ogoja (Nigeria), est un footballeur international nigérian.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Paris SG (2001-2005)[modifier | modifier le code]

En septembre 2001, le Paris Saint-Germain connaît des lacunes offensives. Luis Fernandez puise alors dans l'équipe réserve parisienne un joueur capable de redynamiser son secteur offensif. Bartholomew Ogbeche intègre le groupe professionnel pour la réception du Montpellier HSC, quelques jours plus tard[2].

Cette rencontre marque ses débuts sous le maillot parisien[1] puisqu’à seize ans et onze mois, il remplace Alex et joue les vingt dernières minutes. Dans les semaines qui suivent, Ogbeche fait également quelques entrées en jeu et fête sa première titularisation lors de la 15e journée, à l’occasion d’un déplacement chez le FC Nantes. En reprenant du bout du pied un centre de Gabriel Heinze, Ogbeche ouvre le score et participe ainsi à la victoire de son équipe. Il devient ainsi le plus jeune buteur de l’histoire du Paris Saint-Germain à 17 ans et 2 mois. Ogbeche est alors intégré de plus en plus souvent au onze de départ, jouant la double confrontation européenne contre les Glasgow Rangers. Le mois de décembre 2001 est prolifique pour le jeune Nigérian, bien aidé par son compatriote Jay-Jay Okocha, Ogbeche marque trois buts durant ce mois, trois fois sur une passe d’Okocha. Après son troisième but, Ogbeche signe son premier contrat professionnel et devient officiellement un joueur du PSG. La seconde partie de saison d’Ogbeche est plus difficile. Luis Fernandez tient à préserver son jeune joueur et le titularise en moyenne une rencontre sur deux. Ogbeche ne marque qu’un seul but, celui de la victoire à Bastia[2]. « Batho » dispute 21 matchs et marque quatre buts lors de sa première saison professionnelle.

Ses performances attirent l’attention du sélectionneur nigérian, qui le convoque en équipe nationale. Il connait sa première cape le 26 mars 2002 contre le Paraguay[1]. En juin 2002, Ogbeche part donc en Asie disputer la Coupe du monde où il participe à deux rencontres de son équipe[2].

Le retour à Paris est difficile pour Ogbeche, qui doit faire avec une blessure qui le prive du début de saison. Il reprend d’abord en faisant de courtes apparitions, et se voit titularisé pour la première fois lors de la 12e journée, pour la venue de l'Olympique de Marseille au Parc des Princes .Ogbeche obtient le penalty qui permet au PSG de mener 2-0. Deux rencontres plus tard, contre le FC Sochaux, il ouvre son compteur but en marquant d’une frappe en lucarne. Après une nouvelle blessure, Ogbeche redevient titulaire à la 21e journée et se fait ensuite expulser contre l'AC Ajaccio. Ogbeche n’arrive pas à retrouver sa meilleure forme, mais Fernandez lui maintient sa confiance. Pour la 30e journée et le déplacement au stade Vélodrome, Ogbeche est titulaire en attaque. En première période, il rate deux face-à-face avec Vedran Runje et est sorti à la mi-temps. Il ne joue qu’à trois reprises avant la fin de la saison[2].

À l’intersaison, Vahid Halilhodžić remplace Luis Fernandez. Le nouvel entraîneur parisien compte dans un premier temps sur le jeune Nigérian. Ogbeche est titulaire lors des trois premières rencontres de championnat pour former un duo d’attaque avec Pauleta, mais il est rapidement remplacé par Fabrice Fiorèse ou Reinaldo. Ogbeche devient un joueur de banc, avec une seule autre titularisation d'ici à fin décembre, et aucun but. En janvier 2004, le PSG cherche à le prêter. Mais avant cela, Ogbeche joue une rencontre de Coupe de France contre Troyes, au Parc des Princes. Alors que Paris est mené 0-2 à quelques secondes de la fin du match, Gabriel Heinze réduit la marque sur coup franc et Ogbeche égalise dans le temps additionnel, d’un lob subtil[2].

Ogbeche passe ensuite les six premiers mois de l’année 2004 à SC Bastia. En Corse, il obtient sa place de titulaire et donne la victoire à son équipe pour sa deuxième apparition, contre le Toulouse FC. Il marque un autre but lors d’une large victoire contre Marseille, mais en dehors de cela, son prêt à Bastia s’avère décevant[2]. Il marque deux buts en quinze matchs.

Il regagne Paris à l’été 2004, et profite des divers mouvements de début de saison pour gagner quelques minutes de jeu, marquant un but de la tête contre l'AS Saint-Étienne. Mais, une fois son effectif au complet, Vahid Halilhodžić ne fait plus jouer Ogbeche, qui passe l’essentiel de son temps avec l'équipe réserve. Au mercato hivernal, il part rejoindre le FC Metz pour un nouveau prêt. Là encore, s’il s’avère être invariablement titulaire, il ne marque qu’un seul but, celui pour une victoire à Caen. Ogbeche, désormais âgé de 20 ans, arrive alors en fin de contrat avec le Paris Saint-Germain[2].

Émirats puis l'Espagne (2005-2010)[modifier | modifier le code]

Ogbeche part alors aux Émirats arabes unis, pour l'Al-Jazira Club, une saison. À l’issue de son exil dans le Golfe Persique, il fait un essai au FC Lorient de Christian Gourcuff, mais sans réussite[2].

Ogbeche signe finalement au mois de septembre 2006 au Deportivo Alavés, formation de deuxième division espagnole[2]. Au bord de la relégation, avec un effectif pléthorique, Alavès vit une saison qui s’apparente à un chemin de croix. Ogbeche a du mal à surnager, malgré son statut de joueur majeur. Il marque sept buts toutes compétitions confondues. En août 2007, le président cède le club, qui est placé sous redressement judiciaire. La procédure de sauvegarde conduit les nouveaux dirigeants à imposer des baisses de salaire de 40 % à 50 % à onze joueurs de l’effectif, dont Ogbeche. Ces derniers ont le choix d’accepter ou de partir moyennant le versement d’une indemnité. Le Nigérian choisit la résiliation de contrat[3].

Il part alors un peu plus à l’est, en Castille-et-León, pour rejoindre la formation de première division du Real Valladolid[2]. Le directeur sportif du club, Jose Luis Perez Caminero, justifie ce choix par la volonté de recruter « un attaquant rapide, puissant, qui peut déséquilibrer une défense. » De son côté, Ogbeche sait qu’il rejoint un club dont le maintien est l’objectif majeur, et prend cette chance comme une véritable opportunité de s’affirmer au plus haut niveau. Sa première saison ne correspond cependant pas à ses attentes. L’équipe se maintient mais l’entraineur José Luis Mendilibar ne le titularise que pour les matches de Coupe d'Espagne. Le reste du temps, il a le rôle de remplaçant, voire sa place en tribune. Sa saison de Liga 2007-2008 se résume à deux buts marqués pour 500 minutes de jeu seulement. Pour son second exercice, il est confiné à son rôle de remplaçant[3].

En 2009, il signe en seconde division au Cádiz CF, pour ce qui reste son exercice le plus abouti avec 28 apparitions et neuf buts[4]. Dans tous ces clubs espagnols, il joue régulièrement, sans marquer plus de dix buts[2].

Un club par saison (depuis 2010)[modifier | modifier le code]

En 2010, il change de pays en rejoignant le club grec de l'AO Kavala[2]. Ogbeche signe un contrat d’un an. Une vingtaine de matches et deux buts plus tard, le voilà à la recherche d’un nouveau club[4].

En octobre 2011, il découvre le championnat anglais et s'engage pour une saison à Middlesbrough, après y avoir passé un essai[5].

En janvier 2013, Ogbeche signe jusqu'à la fin de la saison avec le Xerez CD[6].

En janvier 2014, Ogbeche fait son arrivée à Leeuwarden, dans le Nord des Pays-Bas. L’entraîneur du SC Cambuur, Dwight Lodeweges, qui rencontre le Nigérian à Abou Dabi, décide de tenter un pari en le recrutant. Malgré deux buts en six mois et le remplacement de Lodweges par Henk de Jong sur le banc des "Jaunes et Bleus", Ogbeche est conservé à la fin de la saison. Il participe au bon début de saison de son équipe avec huit réalisations après treize journées ainsi qu’un but décisif en prolongation lors du 3e tour de la Coupe nationale[7].

Le 27 janvier 2016, il rejoint Willem II[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Bartholomew Ogbeche au 21 février 2016[9],[10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Nigeria Nigeria Total
Division M B M B M B C M B M B M B
2001-2002 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 21 4 2 0 3 1 C3 2 0 6 0 34 5
2002-2003 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 18 1 4 0 - - C3 2 0 - - 24 1
2003-2004 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 13 0 1 1 - - - - - - - 14 1
2004 Drapeau de la France SC Bastia (prêt) Ligue 1 15 2 - - - - - - - 3 3 18 5
2004-2005 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 5 1 1 0 2 0 C1 1 0 2 0 11 1
2004-2005 Drapeau de la France FC Metz (prêt) Ligue 1 12 1 - - - - - - - - - 12 1
Sous-total 84 9 8 1 5 1 - 5 0 11 3 113 14
2005-2006 Drapeau des Émirats arabes unis Al-Jazira Club Pro League 20 22 - - - - - - - - - 20 22
2006-2007 Drapeau de l'Espagne Deportivo Alavés Segunda 29 5 2 0 - - - - - - - 31 5
2007-2008 Drapeau de l'Espagne Real Valladolid Liga 19 2 4 1 - - - - - - - 23 3
2008-2009 Drapeau de l'Espagne Real Valladolid Liga 16 1 4 2 - - - - - - - 20 3
2009-2010 Drapeau de l'Espagne Cádiz CF Segunda 28 9 - - - - - - - - - 28 9
2010-2011 Drapeau de la Grèce AO Kavala Superleague 20 1 1 0 - - - - - - - 21 1
2011-2012 Drapeau de l'Angleterre Middlesbrough Championship 16 3 1 0 - - - - - - - 17 3
2013 Drapeau de l'Espagne Xerez CD Segunda 8 1 - - - - - - - - - 8 1
Sous-total 156 45 12 3 - - - - - - - 168 48
2014 Drapeau des Pays-Bas Cambuur Leeuwarden Eredivisie 10 2 - - - - - - - - - 10 2
2014-2015 Drapeau des Pays-Bas Cambuur Leeuwarden Eredivisie 31 13 2 1 - - - - - - - 33 14
2015-2016 Drapeau des Pays-Bas Cambuur Leeuwarden Eredivisie 16 9 1 2 - - - - - - - 17 11
Sous-total 57 24 3 3 - - - - - - - 60 27
2016 Drapeau des Pays-Bas Willem II Eredivisie 4 1 - - - - - - - - - 4 1
Total sur la carrière 301 79 23 7 5 1 - 5 0 11 3 345 90

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Fiche de Bartholomew Ogbeche », sur planetepsg.com (consulté le 9 décembre 2014)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l « Portraits d’anciens du PSG : J. Leroy, Ogbeche, Hiroux », sur psgmag.net, (consulté le 8 décembre 2014)
  3. a et b « Bartholomew Ogbeche, l’étoile filante s’accroche », sur psgmag.net, (consulté le 8 décembre 2014)
  4. a et b « Des nouvelles de... Bartholomew Ogbeche », sur footmercato.net, (consulté le 9 décembre 2014)
  5. (en) « Middlesbrough sign Nigeria striker Bartholomew Ogbeche », sur news.bbc.co.uk, (consulté le 9 décembre 2014)
  6. (en) « Official: Xerez CD Take Bartholomew Ogbeche », sur allnigeriasoccer.com, (consulté le 9 décembre 2014)
  7. « SC Cambuur : Ogbeche renaît… à 30 ans », sur afrik.com, (consulté le 9 décembre 2014)
  8. http://mercato.eurosport.fr/football/transferts/2015-2016/liveevent.shtml?google_editors_picks=true
  9. Bartholomew Ogbeche sur le site de la LFP
  10. « Statistiques de Bartholomew Ogbeche », sur footballdatabase.eu