Balbino Giner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Balbino Giner
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
PerpignanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Père
Enfant
Site web

Balbino Giner, né le à Paris et mort le à Perpignan (Pyrénées-Orientales), est un peintre français.

Famille[modifier | modifier le code]

Balbino Giner Gabarda est le fils du peintre valencien Balbino Giner Garcia (Valence (Espagne) 1910- Collioure 1976), et le père du compositeur Bruno Giner né à Perpignan en 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la suite de l'obtention du prix de Rome, Balbino Giner Garcia et son épouse séjournent en France, en Italie et en Belgique entre 1935 et 1939. C'est à Paris que naît, le 20 novembre 1935, Balbino Giner Gabarda. À la suite de la guerre civile espagnole, de par ses convictions républicaines, son père est contraint à un exil définitif. À Bruxelles en 1938, à la suite d'une mesure d'évacuation des enfants espagnols, la famille se disloque et il retourne à Valence avec sa mère. Ce n'est qu'en octobre 1939 que toute la famille se retrouve en territoire français, au cœur des Pyrénées-Orientales. Dès lors, Balbino Giner passe une partie de son enfance et toute son adolescence à Amélie-les-Bains puis à Perpignan. Quelques années plus tard, entre 1955 et 1957, il part étudier la peinture aux beaux arts de Montpellier, puis de 1957 à 1961 à École nationale supérieure des beaux-arts de Paris dont il sort diplômé en 1961.

Il réalise sa première exposition personnelle dès 1956, à Perpignan sous le pseudonyme de Gino Giner et sa peinture commence à naviguer de galeries en galeries. Puis vient le temps des barricades de Mai-1968 qui a sur lui un effet d'électrochoc. Rapidement, il s'intègre aux mouvements de l'avant-garde picturale des années 1970 (support surface, art dans la rue, collectifs divers, performances, etc.). Sa radicalité quelque peu excessive l'amène à brûler toute sa production picturale antérieure et, parallèlement à ses positionnements artistiques sans concession, il enseigne la peinture aux Beaux-arts de Toulouse de 1967 à 1997, l'année de sa retraite. Néanmoins, dans les années 1980, il avait renoué avec la peinture en développant un langage pictural autant coloré que personnel.

Entre 1997-1999, il passe deux ans en Amérique Latine, principalement à Santiago du Chili, avant de revenir en France pour s'installer définitivement dans la région de son enfance. C'est donc à Collioure qu'il continue son chemin d'artiste indépendant et original, jusqu'à sa mort en 2012.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles et performances[modifier | modifier le code]

  • Giner vit les néné phares, hommage à Claude Monet, 31 mai-22 juin 1997, Chapelle St-Martin-du-Méjan, Arles
  • Balbino Giner, novembre - décembre 1999, Centre d'art contemporain de Saint-Cyprien
  • Balbino Giner : un prestidigitateur, décembre 2001, centre culturel Gustave-Ansart à Haulchin
  • Balbino Giner, 4-26 juillet 2003, galerie Castang, Perpignan
  • Daoumi : épopée acousmatique en 4 épisodes in memoriam Louise Michel, (74 min 15 s), composition de Clément Riot, visuels de Balbino Giner, création le 16 décembre 2005 à Perpignan puis centre d'art contemporain de Saint-Cyprien.
  • La Llibertat del mon, 16 mars-21 avril 2007, galerie Castang, Perpignan
  • Toromàgia, 10-27 juillet 2008, Céret

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Oléandres. 2000. Avec l'écrivain et critique d'art Alain Georges Leduc (livre de bibliophilie). Texte italien en regard, traduction de Bruno Rombi.
  • Balbino Giner, un prestidigitateur. 2001. Catalogue publié à l'occasion de l'exposition éponyme, Galerie du Centre culturel Gustave Ansart à Haulchin. Textes Alain Georges Leduc
  • Daoumi, épopée acousmatique en quatre épisodes In Memoriam Louise Michel. musique acousmatique Clément Riot, Pierre Bouchet, textes. 2007. 1 CD Motus / in-texto M406001. Code barre 3 566124 060018. Notice bilingue (français, anglais), illustrations livret Balbino Giner.
  • Imaginer : les extraits du journal Collioure, 1999-2007 de Balbino Giner, textes et illustrations, préface de Clément Riot. - Céret : éditions Alter Ego, 2007. - (ISBN 2915528128)
  • Le grand parler Aurochs Ou l'épopée de la constellation du Taureau = la palabra luminosa de los Uros O la epopeya de la constelación del Tauro (édition bilingue). Texte de Clément Riot, illustrations : reproductions de toiles originales de Balbino Giner, tirées de sa série Toromàgia. éditions Delatour, 2015. (publication posthume)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]