Bœuf musqué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ovibos moschatus

Bœuf musqué

Description de cette image, également commentée ci-après

Un bœuf musqué (Ovibos moschatus) au Wildpark Lüneburger Heide, en Allemagne.

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Cetartiodactyla
Sous-ordre Ruminantia
Famille Bovidae
Sous-famille Caprinae
Tribu Ovibovini

Genre

Ovibos
Blainville, 1816

Nom binominal

Ovibos moschatus
(Zimmermann, 1780)

Statut de conservation UICN

( LC)
LC : Préoccupation mineure

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après

Répartition du bœuf musqué

     /    Zone d'origine

     /    Zone d'introduction

Le Bœuf musqué (Ovibos moschatus) est une espèce de caprinés recouverte d'une épaisse toison laineuse.

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Malgré son aspect de bovin (qui lui vaut son nom dans plusieurs langues), c'est en fait un capriné aberrant, proche des souches primitives (takins, tahrs, serows) de l'Asie tropicale et subtropicale et de la chèvre des montagnes rocheuses de l'Ouest américain, mais adapté au climat arctique.

Article détaillé : Ovibovini.

Ovibos moschatus est la seule espèce actuelle du genre Ovibos. On ne distingue pas de sous-espèce[1].

Description[modifier | modifier le code]

 v · d · m  Caractéristiques
   
masse 250
180
380
250
kg
longueur 200 - 245 cm
hauteur 125-140 cm
queue 10 - 14 cm
cornes en forme de
crochet
cm
queue 10 - 14 cm
robe brun noir  
amours juil à sept  
gestat. mois
petits 1 / an
sevrage 10 à 12 mois
mat.sex. 3-4 5-6 ans
duréevie 20 - 24 ans

Le bœuf musqué est un animal massif protégé par une longue toison très isolante. Sa laine, appelée qiviut, est plus fine que le cachemire. Les jards de la couche externe de la toison sont long de 60 cm et touchent le sol. Le bœuf musqué est appelé omingmak par les Inuits, ce qui signifie « l’animal dont la fourrure est comme une barbe »[2].

Les cornes sont en forme de crochet s'incurvant d'abord vers le bas pour se terminer en pointe acérée vers le haut. Les cornes des mâles sont massives et jointives à leur base, recouvrant le dessus de la tête alors qu'une bande de pelage sépare celles des femelles.

  • Hauteur au garrot : 1,4 m
  • Longueur : 2,5 m
  • Poids adulte :
    • Mâles : environ 315 kg
    • Femelles : environ 215 kg
  • Force de frappe lors des combats : environ 948 kg

Répartition[modifier | modifier le code]

Il habite l'extrême nord américain et le Groenland. D'origine eurasiatique, il a colonisé les latitudes moyennes de l'hémisphère Nord pendant les glaciations de l'Holocène, avant de se replier vers l'Arctique à la fin du Würm. Il s'est d'ailleurs éteint dans l'Ancien Monde il y a 2 000 ans environ, suite au réchauffement du climat.

Proche de l'extinction au milieu du XXe siècle à cause de la chasse, ses effectifs ont augmenté depuis (env. 75 000 animaux en 1999) et il a été réintroduit dans plusieurs pays (Scandinavie, Arctique russe, etc.).

Reproduction[modifier | modifier le code]

À la saison des amours, le mâle émet une sorte de mugissement sourd. On pense qu'il signale le début des combats entre taureaux. Ceux-ci se battent jusqu'à ce que l'un des deux abandonne par fatigue. L'accouplement a lieu en août, et après une gestation de huit à neuf mois, le femelle donne naissance à un unique petit (la gémellité est très rare). Le petit est nommé bouvillon ; lorsqu'il vient au monde, il est déjà couvert d'un épais manteau laineux et met peu de temps pour se tenir debout. Ses cornes pousseront jusqu'à l'âge de six ans.

Localisation[modifier | modifier le code]

Dans l'Arctique, il recherche les plaines et les vallées disposant de petits cours d'eau en été et préfère les collines et les plateaux l'hiver.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Le bœuf musqué est un herbivore se nourrissant d'épilobe, de carex et de diverses herbes. Il gratte la neige avec ses sabots pour pouvoir atteindre ces plantes. L'hiver, il s'hydrate en avalant de la neige.

Prédateurs[modifier | modifier le code]

Loup arctique

À part l'homme, le loup arctique est son seul ennemi mortel.

Lorsqu'ils sont menacés, les bœufs musqués forment un cercle en plaçant les petits au centre. C'est le plus fort qui se charge d'attaquer. Sans attaque fatale de ses prédateurs, un bœuf musqué peut vivre jusqu'à vingt ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le bœuf musqué du Groenland a été présenté comme une sous-espèce (invalide) Ovibos moschatus wardi, Lyddeker, 1900.
  2. Le bœuf musqué, Faune et flore du pays (Canada) (fr)