Béatrice de Jurquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Béatrice de Jurquet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions

Béatrice de Jurquet, né en 1940[1], est une poète et traductrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Saint-Girons, dans les Pyrénées ariègeoises[2], elle est psychanalyste, mariée à Claude Burgelin (professeur de littérature contemporaine Université Lyon 2[3]). Vivant à Lyon, elle est membre du jury du Prix Roger-Kowalski et participe à des revues de psychanalyse et de poésie. En 2000, elle reçoit le prix Louise Labé pour Le jardin des batailles[4]. Certains de ses poèmes sont traduits (en italien) dans Nel pieno Giorno dellobscurita antologia della poesia francese contemporanea (edizioni Marcos y Marcos, Milano, 2005). En 2018, elle obtient le Prix Max-Jacob et le Prix Mallarmé pour Si quelqu'un écoute.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Ça va mal, tout va mal, gravures de Jean Coulon (Commune mesure, 1974), recueil de poèmes
  • Molly Furgo (Commune Mesure, 1984)
  • Cour intérieure (La tour d'Aigues Ed. de l'Aube 1991), recueil de poèmes
  • La Traversée des lignes (Circé 1997), roman
  • Le Jardin des batailles, suivi de Requête (Circé 1999), recueil de poèmes
  • Je m’oublie oublie-moi, livre d’artiste en collaboration avec Francesca Gagliardi, peintre et graveuse (2006)
  • Parole en archipel, conférence du , Béatrice de Jurquet et Annie Salager (D.V.D)
  • Si quelqu'un écoute (La Rumeur libre 2017), recueil de poèmes, préface de Gérard Chaliand

Traduction[modifier | modifier le code]

Oulipo[modifier | modifier le code]

  • La Cantatrice sauve, de Claude Burgelin, Paul Fournel, Béatrice de Jurquet, Harry Mathews, Georges Pérec et Jacques Bens (Bibliothèque oulipienne, 1981)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Béatrice de Jurquet », sur https://catalogue.bnf.fr.
  2. Topo, bibliothèque municipale de Lyon
  3. France Culture
  4. Le nouveau recueil N° 64 Septembre-Novembre 2002 : Au-delà du roman, page 14

liens externes[modifier | modifier le code]