Axxis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Axxis
Description de cette image, également commentée ci-après

Axxis, au Rockharz de 2016.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Power metal, heavy metal traditionnel
Années actives Depuis 1988
Labels AFM Records, EMI Records, EMI Electrola
Site officiel www.axxis.de
Composition du groupe
Membres Bernhard Weiß
Harry Öllers
Rob Schomaker
Dirk Brand
Stefan « Stürmer » Weber
Anciens membres Voir anciens membres

Axxis est un groupe de power metal et de heavy metal traditionnel allemand, originaire de Dortmundn dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Axxis compte un total de 12 albums studio, un album live, un album de reprise, et un grand nombre de CD de tournées, lors de leur tournée avec Black Sabbath, de sets acoustiques au Japon, de leurs nombreux singles vinyles, ainsi que des participations à divers albums.

Biographie[modifier | modifier le code]

Axxis au festival Masters of Rock en 2007.

Axxis est formé en 1988[1] comme groupe orienté power metal, avec à sa tête le chanteur Bernhard Weiß et claviériste Harry Oellers, compositeurs et producteurs du groupe. Le groupe de Dortmund signe son premier contrat après avoir envoyé une démo d'une seule chanson en 1988 chez EMI Electrola. En 1989, Axxis gagne le cœur du public avec son premier album studio, Kingdom of the Night, qui compte 150 000 exemplaires vendus, et devient un record pour un groupe de hard rock allemand.

Leur deuxième album, Axxis II, connu le même succès en 1990, suit, un an plus tard, par l'album live Access All Areas. The Big Thrill atteint également les classements musicaux et devient un tournant dans la vie du groupe en tant que première production internationale du groupe, produite par Joey Balin et enregistrée à Philadelphie. Ainsi, l'année suivante, le groupe entame une tournée internationale. Le Japon est une des destinations des plus enrichissantes pour le groupe. Bernhard Weiß et le guitariste Walter Pietsch donnent une série de shows acoustiques pour promouvoir la sortie de l'édition spéciale japonaise du CD Profile. L'album Matters of Survival est, quant à lui, produit en 1995 à Los Angeles par Keith Olsen (Fleetwood Mac, Whitesnake, Foreigner, Scorpions)[2]. Leur impression de Los Angeles est responsable du choix du titre de l'album. Axxis se considère plutôt comme un groupe de scène. Leur performance au célèbre Rock am Ring (plus grand festival allemand en plein air) fait très bonne impression et marque un réel temps fort de la période 1994-1996.

Découvrir de nouveaux horizons est un des principes fondamentaux d'Axxis. Le groupe suit avec les albums Voodoo Vibes, Back to the Kingdom, Collection of Power (EP sorti 2000) et Eyes of Darkness. En 2003, le groupe tourne avec Pink Cream 69[3]. Depuis Time Machine (2004), le genre du groupe est teinté de rock progressif avec beaucoup de claviers. Axxis continue donc la course avec un son rock-heavy basique mais efficace, toujours à la recherche de leur propre style. En octobre 2006, le groupe donne plus de détail sur un best-of acoustique qu'il compte publier le 17 novembre la même année[4].

Axxis sur scène le 13 décembre 2009 au Zeche/Bochum Anniversary Show.

En juin 2008, le batteur Andr Hilgers quitte le groupe en bon terme[5].

En 2012, Axxis sort Rediscovered, qui est un album de reprise. Le 28 février 2014, le groupe sort l'album Kingdom of the Night II à l'occasion de ses 25 années d'existence. L'album inclut la chanson 21 Crosses, en hommage aux 21 victimes d'un incident survenu au Love Parade 2010. Le groupe joue la chanson le 24 juillet 2014 devant le public[6]. Le groupe célèbre ses 25 ans d'existence lors d'un concert le 28 décembre 2014. Le concert, enregistré puis sorti en DVD sous le titre 25 Years of Rock and Power, fait participer Doro Pesch, Victor Smolski (ex-Rage), Hannes Braun (Kissin' Dynamite), Andrè Hilgers (ex-Rage, ex-Axxis, Silent Force), Jeanette Scherff (Dawn of Destiny), Lucky Maniatopoulos (Rage), Janni Maniatopoulos (Tri State Corner), et Pitti Hecht (Scorpions).

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Werner Kleinhaus – basse (1988-1993)[1]
  • Richard Michalski – batterie (1988-2003)[1]
  • Walter Pietsch – guitare (1988-1998)[1]
  • Markus Gfeller – basse (1993-1998)[1]
  • Kuno Niemeyer – basse (1998-2004)[1]
  • Guido Wehmeyer – guitare (1999-2006)[1]
  • André Hilgers – batterie (2004-2008)[1]
  • Marco Wriedt – guitare (2007-2015)[1]
  • Alex Landenburg – batterie (2008-2011)[1]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Kingdom of the Night
  • 1990 : Axxis II
  • 1993 : The Big Thrill
  • 1995 : Matters of Survival
  • 1997 : Voodoo Vibes
  • 2000 : Back to the Kingdom
  • 2001 : Eyes of Darkness
  • 2004 : Time Machine[7]
  • 2006 : Paradise in Flames
  • 2007 : Doom of Destiny
  • 2009 : Utopia[8]
  • 2012 : reDISCOver(ed) (reprise)
  • 2014 : Kingdom of the Night II (Black Edition)
  • 2014 : Kingdom of the Night II (White Edition)

Albums live et compilations[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Access All Areas (Live)
  • 1994 : Profile - The Best of Axxis (compilation édition japonaise)
  • 1999 : Pure & Rough (web-CD)
  • 2006 : Best of Ballads and Acoustic Specials
  • 2011 : 20 Years of Axxis: The legendary Anniversary Live Show (coffret DVD et coffret CD)

Singles et EPs[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Kingdom of the Night
  • 1989 : Living in a World
  • 1989 : Fire and Ice
  • 1990 : Tears of the Trees
  • 1990 : Ships Are Sailing
  • 1990 : Touch the Rainbow
  • 1990 : Hold You
  • 1990 : Save Me
  • 1991 : Little Look Back (live)
  • 1993 : Stay don´t Leave Me
  • 1993 : Love Doesn´t Know Any Distance
  • 1995 : Another Day
  • 1997 : Sarajevo

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2011 : 20 Years of Axxis : „The legendary Anniversary Show“ Zeche/Bochum (live)
  • 2015 : 25 Years of Rock and Power ; Axxis & friends - a very special show (live)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o (en) « Axxis », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 11 août 2016).
  2. « AXXIS - MATTERS OF SURVIVAL Review (1995) », sur MusicWave,‎ (consulté le 11 août 2016).
  3. (en) « PINK CREAM 69 To Tour Germany With AXXIS », sur Blabbermouth,‎ (consulté le 11 août 2016).
  4. (en) « AXXIS: 'Best Of' Collection Detailed », sur Blabbermouth (consulté le 11 août 2016).
  5. (en) « AXXIS Parts Ways With Drummer », sur Blabbermouth,‎ (consulté le 11 août 2016).
  6. (de) Thomas Richter, « Axxis bewegten bei Auftritt auf Loveparade-Gedenkfeier », sur WAZ.de,‎ (consulté le 13 octobre 2015).
  7. Chronique de l'album Time Machine, metal-integral.com.
  8. Chronique de l'album Utopia, metal-integral.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]