Avenue du Général-Eisenhower (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

8e arrt
Avenue du Général-Eisenhower
Image illustrative de l’article Avenue du Général-Eisenhower (Paris)
Situation
Arrondissement 8e
Quartier Champs-Élysées
Début Place Clemenceau
Fin Avenue Franklin-D.-Roosevelt
Morphologie
Longueur 215 m
Largeur 15 m
Historique
Création XIXe siècle
Dénomination
Ancien nom Partie de la rue Jean-Goujon puis avenue de Selves
Géocodification
Ville de Paris 4066
DGI 3590
Géolocalisation sur la carte : 8e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 8e arrondissement de Paris)
Avenue du Général-Eisenhower
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Avenue du Général-Eisenhower
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

L'avenue du Général-Eisenhower est une voie située dans le quartier des Champs-Élysées du 8e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

L'avenue du Général-Eisenhower est desservie à proximité par les lignes (M)(1)(13) à la station Champs-Élysées - Clemenceau, ainsi que par les lignes de bus RATP 42 73.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Portrait officiel du président Eisenhower, 1959.

Elle porte le nom du général et président américain Dwight David Eisenhower (1890-1969) en souvenir de son rôle dans la libération de la France durant la Seconde Guerre mondiale[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voie est une ancienne partie de l'avenue de Selves donnant sur l'avenue des Champs-Élysées, qui prend sa dénomination actuelle par un arrêté du .

Au début des années 2020, le projet de restructuration puis de restauration du Grand Palais prévoit la piétonnisation de la rue[2].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, p. ?
  2. Claire Bommelaer, « Fini le geste architectural, vive la restauration », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous »,‎ 26-27 septembre 2020, p. 32 (lire en ligne).