Aube Elléouët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aube Elléouët, née Aube Breton, à Paris, le 20 décembre 1935, fille d'André Breton et Jacqueline Lamba, est une plasticienne spécialisée dans les collages.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Dans L'Amour fou, alors qu'elle est âgée de huit mois à peine, son père lui adresse une lettre pour ses « seize ans » futurs, qui constitue le chapitre VII du récit.

En 1955, elle rencontre le peintre, poète et écrivain Yves Elléouët. Ils se marient l'année suivante.

De 1960 à 1966, elle travaille comme assistante sociale à Paris.

À partir de 1970, elle réalise ses premiers collages.

Les lettres que son père lui a envoyées ont fait l'objet d'une édition par Jean-Michel Goutier chez Gallimard en 2009.

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 1977 : première exposition personnelle à la galerie Le Triskele, à Paris.
  • 1987 : Flagrants délices, exposition à la Galerie de l'Imagerie, à Paris.
  • 2009 : Beautés monstres. Curiosités, prodiges et phénomènes, exposition au Musée des Beaux-arts de Nancy et Dada e surrealismo riscoperti, exposition au Complesso monumentale del Vittoriano de Rome.
  • 2012 : Le jeu de l'aube à tire d'aile, à la Galerie 1900-2000. Le catalogue comprend des textes de François-René Simon et Léopold Poyet.

Œuvres[modifier | modifier le code]

. Collages sauf indication contraire

  • La Goutte d'eau, 1972
  • Deux coquillages et deux bras de poupées, objet, 1985
  • Météo marine, 1994
  • La Cathédrale engloutie, 1996
  • Hommage à Taslima Nasreen, 1996
  • Géode, 1996
  • Géode IV ou le bouton du marin, 2008, collection de l'artiste[1]

Source bibliographique[modifier | modifier le code]

  • Georgiana Colvile, Scandaleusement d'elles. Trente-quatre femmes surréalistes, Jean-Miche Place, Paris, 1999, pages 86 à 92
  • Patricia Dupuy, ABC du collage, Fontaine de Vaucluse, Le Renard pâle, 2006
  • Area revue, n° 10, juin 2005
  • Artes de Mexico, n° 63, 2003
  • La Femme surréaliste, Oblique, n°14-15, 1977
  • Triages, n° 13, mai 2001 revue littéraire et artistique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reproduction dans Azart, hors-série n° 15, mars 2009, p. 55.