Atmozfears

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Atmozfears
Description de cette image, également commentée ci-après
Atmozfears en scène à Qlimax 2014
Informations générales
Nom de naissance Tim van de Stadt
Naissance (29 ans)
Enschede, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre musical Hardstyle, Euphoric Hardstyle, Rawphoric
Années actives depuis 2008
Site officiel atmozfea.rs
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo d’Atmozfears.
Atmozfears en scène à Airbeat One Festival 2017

Atmozfears, de son vrai nom Tim van de Stadt, est un producteur et disc jockey (DJ) de musique hardstyle néerlandais. Atmozfears est à l'origine initié en 2008 comme trio par Tim van de Stadt, Michael Jessen, et Kevin Keiser. Tim van de Stadt est sous contrat avec le label Scantraxx depuis 2012. Il est connu avec ses talents de production de la mélodie pure euphorique mais aussi connu avec une transition progressive vers un autre genre musical nommément le Rawphoric depuis fin 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2008)[modifier | modifier le code]

Tim van de Stadt a grandi dans une famille de musiciens, et a joué du piano à l'âge de quatre ans. Pendant sa jeunesse, il s'intéresse progressivement à la musique électronique et à l'ingénierie sonore. Sur les réseaux sociaux, il emprunte initialement le pseudonyme de DJ Vapor, avec lequel il compose déjà du hardstyle[1]. Avec son ami Bart Kuipers, il publie sous le nom de BK & T-mothy, ses premières productions officielles axées house. À 17 ans, le producteur Joshua Dutrieux, également connu sous le nom de JDX, l'invite à produire dans son studio à Hollywood, aux États-Unis[2]. Après quelques mois, il revient aux Pays-Bas et continue sous le nom de Paranoia toujours avec Kuipers[3].

Fondation et séparation du trio (2008–2013)[modifier | modifier le code]

En 2008, Tim fait la rencontre de Kevin Keiser, avec qui il forme le projet Atmozfears, aux côtés de Michael Jessen. Après s'être rencontré sur un forum, ils fêtent leurs débuts avec le single The Return. Le morceau est composé avec Max Force, et publié au label italien Explosive Records. À cette époque, Keiser vivait au Canada, Stadt en Allemagne, et Jessen aux Pays-Bas. Au printemps 2009, le trio se réunit physiquement pour la première fois et compose les morceaux Supernatural et Inflicting You. Après avoir envoyé des morceaux individuels à différents labels jusqu'à la fin 2011, ils attirent l'intérêt du label Scantraxx[2] dirigé par The Prophet, auquel ils signent et débutent en 2012. Leur EP Living for the Future y est publié au printemps, leur permettant de percer pour la première fois dans la scène hardstyle.

Jessen quitte par la quitte le groupe et Keiser s'occupe désormais des mixsets pendant les soirées. Grâce à des apparitions conjointes avec, entre autres, Brennan Heart, Audiotricz et leur idole Wildstylez, leur popularité s'accroit progressivement sur scène. En juin 2013, ils participent pour la première fois au festival de renommée mondiale Defqon.1[4]. Quelques jours plus tard, leur label Scantraxx annonce le départ de Keiser. Keiser préférait rester actif dans une scène hardstyle plus dure sous le nom solo d'Inferno. Dès lors, Stadt se retrouve seul à la tête du projet. Dans les années qui suivent, il participe à d'autres festivals tels que le Mysteryland, Qlimax, Decibel et Q-Base, et collabore sur de nombreux singles avec d'autres grands noms du hardstyle.

Projet solo (2014–2016)[modifier | modifier le code]

Atmozfears avec Hardwell pendant la tournée I am Hardwell.

Atmozfears reste principalement actif dans le domaine du hardstyle euphorique jusqu'à la mi-2014, avant de publier deux morceaux en collaboration avec Audiotricz, Raise Your Hands et Reawakening entre fin 2014 et début 2015, qui sont plus axés rawstyle. Avec le chanteur-compositeur David Spekter, il publie le morceau Release à la mi-2015. Quelques semaines plus tard, une version chill-out mélangé à de la tropical house est publiée. Il produit également l'hymne officiel du festival Qlimax la même année.

En 2016, il forme avec Sergio van den Heuvel, ancien musicien de hardstyle, un projet de musique électronique appelé ATMO. Après un remix du single Run de Hardwell, ils doivent changer leur nom pour des raisons de copyright. Ils se rebaptisent donc Seth Hills. À l'Ultra Music Festival, Hardwell joue sa reprise du morceau Raise Your Hands d'Atmozfears. Le style y était beaucoup plus agressif que le mélange trap-moombahton de son remix. Le morceau est publié comme double single avec la chanson Get 'Em. Le 24 juin 2016, Atmozfears participe avec Audiotricz à Defqon.1 sous le nom d'Allstvrs. Ici, ils jouent le single What About Us et un morceau inédit. Il donne également sa première prestation tant attendue avec Hardwell le 27 août 2016, lors de son dernier spectacle I Am Hardwell - United We Are au Hockenheimring[5].

Mésententes avec Energyzed (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Le 1er janvier 2017, Atmozfears poste sur Facebook, un message dans lequel il accuse le DJ et producteur hollandais Xander Mourits (Energyzed) de l'avoir trahi. Dans le passé, il lui avait enseigné beaucoup sur la production. Cependant, il apprendra plus tard grâce à des amis et à travers les labels, qu'il lui aurait volé et vendu des projets musicaux, des kicks, samples et plusieurs démos pour plusieurs milliers de dollars. Ce message disparaitra après un certain temps, sans doute après que la justice ai rendue son verdict[6].

Ils collaborent malgré le conflit et publient un double single intitulé Fabric of Age / Age of Gods le 30 janvier 2017. Une semaine plus tard, le 6 février 2017, la quatrième collaboration avec Audiotricz, et l'hymne officiel de Defqon.1, Handz Up, est publiée. Le 27 juillet 2017, lui et Hardwell publient le single All that We Are Living for.

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Our Destiny EP (vs. The Vision)
  • 2012 : Living for the Future EP
  • 2013 : Atmozfears E.P. One
  • 2014 : Atmozfears E.P. Two
  • 2014 : Rapture EP (avec Energyzed)
  • 2014 : She Goes EP (avec Adrenalize)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2008 : The Return (avec Max Force)
  • 2009 : Supernatural / Inflicting You (Brainkicker presents Atmozfears)
  • 2011 : Welcome 2 Hell
  • 2011 : Adrenaline
  • 2011 : Pleasure and Pain (avec Lady Faith)
  • 2012 : Rip the Jacker / World of Presets
  • 2012 : Hypnotika / Don't Let Me Down
  • 2012 : Pure Fantasy (avec Adrenalize)
  • 2012 : Distortion Fields (avec Inner Heat)
  • 2012 : Limitless
  • 2012 : Restart
  • 2012 : Just Let Go / Destrukto
  • 2012 : Time Stands Still (feat. Yuna-X)
  • 2012 : What It's Like (avec Wildstylez)
  • 2013 : Stay With Me
  • 2013 : Another Day / Starscream
  • 2013 : Our Escape (avec S-Dee)
  • 2013 : Bella Nova
  • 2013 : Dance No More (avec Audiotricz)
  • 2013 : Leap In The Dark (avec Energyzed)
  • 2013 : State of Mind (avec In-Phase)
  • 2013 : Sonera
  • 2014 : Connected
  • 2014 : She Goes (avec Adrenalize)
  • 2014 : Weapons of Love (avec Da Tweekaz feat. Popr3b3l)
  • 2014 : Starting Over (avec Code Black)
  • 2014 : Raise Your Hands (avec Audiotricz)
  • 2015 : Reawakening (avec Audiotricz)
  • 2015 : Singularity / Madman / Never Again
  • 2015 : On Your Mark
  • 2015 : Release (feat. David Spekter)
  • 2015 : Release (Chill Mix) (feat. David Spekter)
  • 2015 : Gold Skies (#DB15 weekend OST)
  • 2015 : Nature’s Gasp (avec Devin Wild)
  • 2015 : This Is Madness (avec Sub Zero Project)
  • 2016 : Keep Me Awake (feat. David Spekter)
  • 2016 : On Your Mark & Singularity
  • 2016 : What About Us (avec Audiotricz)
  • 2017 : Fabric of Creation / Age of Gods (feat. Energyzed)
  • 2017 : Handz Up (avec Audiotricz)
  • 2017 : Leave It All Behind
  • 2017 : All That We Are Living For (avec Hardwell feat. M. Bronx)
  • 2017 : Come Together (avec Demi Kanon)
  • 2018 : Sacrifice
  • 2018 : You & Me (avec Toneshifterz)
  • 2018 : Breathe (avec Devin Wild feat. David Spekter)
  • 2018 : Yesterday (avec Demi Kanon feat. David Spekter)
  • 2018 : Lose It All
  • 2018 : POPO (avec Devin Wild)
  • 2018 : You & I
  • 2019 : Gladiators (avec Devin Wild)
  • 2019 : Move Ma Body (avec Demi Kanon)
  • 2019 : The Whistle
  • 2020 : Way of The Wicked (avec Audiotricz)
  • 2020 : Keep your eyes open (avec Jesse jax)
  • 2020 : My Story
  • 2020 : Darkness (avec Villain)
  • 2020 : All or Nothing (avec Code Black et Toneshifterz)

Hymnes[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Accelerate (XXlerator avec Code Black)
  • 2015 : Equilibrium (Qlimax)
  • 2017 : Embrace The Sea (WiSH Outdoor)
  • 2018 : City Of Dragons (Midnight Mafia)
  • 2018 : The Final Mission (Q-Base)
  • 2019 : Live Loud (Decibel Outdoor avec LXCPR)

Remixes[modifier | modifier le code]

  • 2012 : The Prophet - Really Don't Care
  • 2013 : Wildstylez - Delay Distortion
  • 2013 : Fedde Le Grand & Nicky Romero feat. Matthew Koma - Sparks (Turn Off Your Mind) (avec Audiotricz)
  • 2013 : Phuture Noize - Fadin’
  • 2014 : Tritonal & Paris Blohm feat. Sterling Fox - Colors
  • 2014 : Bass Modulators - Bounce and Break
  • 2014 : Zedd - Find You
  • 2019 : San holo - I still see your face

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Introduce Yourself », sur Harderstate.
  2. a et b (en) « Atmozfears about producing hardstyle », sur hardnews.nl, (consulté le ).
  3. (en) « Atmozfears », sur Bassmusic.
  4. (en) « Liveset - Defqon.1 2013 », sur lsdb.nl.
  5. (en) Juno Coolen, « Atmozfears and Hardwell present their new Hardstyle collab », sur hardnews.nl, (consulté le ).
  6. (en) Cassi Catsaros, « WTF happened between Atmozfears and Energyzed », sur Alive at Night.

Lien externe[modifier | modifier le code]