Atelier Bettenfeld-Rosenblum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bettenfeld.

Atelier Bettenfeld Rosenblum
Création 1895
Dates clés 25-10-2010 immatriculation de la société actuelle
Forme juridique SARL unipersonnelle
Siège social ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Direction Lisa Rindlisbacher
Activité Fabrication d'articles de voyage, de maroquinerie et de sellerie
Effectif 1 (2015)
Siren 528 377 963

Chiffre d'affaires 181 500 € (09/2014)

Comptes plus récents déposés avec déclaration de confidentialité

Résultat net 5 2100 (09/2014)
L'Atelier Bettenfeld en 1910.
Ancien emplacement de l'atelier Bettenfeld-Rosenblum, en 2006.

L’atelier Bettenfeld-Rosenblum est un atelier de gainerie d'art fondé en 1895 par Jean Bettenfeld au 86 de l'Avenue Ledru-Rollin à Paris, dans le Quartier de la rue du Faubourg Saint-Antoine et toujours en activité.

À l’origine l’atelier se nommait Bettenfeld-Quanonne, mais Monsieur Quanone disparut mystérieusement en 1914.

L’Atelier travailla pour la France, l’Amérique du Sud, Les États-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni, La Russie… Ce fut l’un des plus importants ateliers de gainerie d’art de cette période. Il participa à Exposition Universelle de Paris en 1900, de Saint-Louis (États-Unis) en 1904 et à celle de Gand (Belgique) en 1913 où l'atelier reçut la médaille d'argent.

Suzanne Bettenfeld, sœur de Jean Bettenfeld, a repris l’atelier au décès de son frère en 1964. Puis, elle a proposé à Bernard Rosenblum de lui succéder en 1965. Il reprit l’atelier en 1965 et continua de faire le prestige de cet atelier.

En 2010, David Rosenblum a réussi à faire renaître l’atelier familial. L’Atelier Bettenfeld-Rosenblum revit aujourd’hui au 2 rue Titon à Paris, retournant ainsi à ses origines dans le Quartier de la Rue du Faubourg Saint-Antoine.

Cet atelier est le plus ancien atelier français de Gainerie-Dorure d'Art toujours en activité.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L’Atelier Bettenfeld-Rosenblum, reportage de France 3 Télévision (FR3), 1984.
  • La Collection Bettenfeld-Rosenblum, 2000 Motifs et Ornements, Masahiro Miyamoto, Éditions Gakken, 1987.
  • (en) Bookbinders' Finishing Tool Makers 1780-1965, Tom Conroy, Éditions Oak Knoll Press, 2002.
  • Arts & Métiers du Livre, Les trésors de l'Atelier Bettenfeld-Rosenblum, no 199, septembre-octobre 1996, Page 49 à 51, Article de Raymond Faivre.
  • Arts & Métiers du Livre, Disparition de Bernard Rosenblum, no 260, juin-juillet 2007, Page 18.
  • Aladin, Décès d'un Grand Artisan, no 226, 2007, Page 6.
  • Connaissance des Arts, Hors-série no 560 de Décembre 2012, "L'Atelier Bettenfeld Rosenblum - 7500 fers à dorer" par Myriam BOUTOULLE, pages 22 à 24.
  • World Leather, no 2 d'Avril-Mai 2013) Special Report: "L’Atelier Bettenfeld Rosenblum - Beauty that's skin deep", WTP- Publishing, page 51.
  • Wallpaper* The Handmade Issue, no 173 d'Août 2013, The Making of... Travel Headphones par Lauren Ho, pages 94, 95 et 115.
  • Collezioni Haute Couture, no 158 de Septembre 2013, Leather - An art and a Passion: David Rosenblum, a gilder and artist for haute couture fashion house, par Andrea Malavolti, page 28.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]