Space Systems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Astrium Satellites)
Aller à : navigation, rechercher
Space Systems

Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Paris Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires AstriumVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Satellite de télécommunicationsVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Airbus Group
Airbus Defence and Space
Site web http://www.space-airbusds.com/fr/

Space Systems est une entité de la division Airbus Defence & Space du groupe Airbus spécialisée dans la conception et la fabrication de satellites, les équipements pour les systèmes de télécommunications civils et militaires, l'observation de la Terre et les programmes scientifiques et de navigation.

Histoire[modifier | modifier le code]

Logo d’Astrium (2000).
Logo d’EADS Astrium (2006).
Logo de la division Astrium (2010).

En 1990, le français Matra et le britannique Marconi Electronic Systems mettent en commun leur activité spatiale pour créer Matra Marconi Space.

En 2000, lors de la création d’EADS, la fusion des sociétés Matra Marconi Space, la division spatiale de DaimlerChrysler Aerospace (Allemagne) et Computadores Redes e Ingenerio SA (en) (Espagne) permet de constituer une nouvelle société nommée Astrium, au sein de la division spatiale du groupe.

En 2003, BAE Systems vends à EADS les 25 % de parts qu'il détenait. Fin 2003, EADS Astrium emploi 6 092 personnes dans quatre pays (par ordre d'importance en nombre de salariés : France, Royaume-Uni, Allemagne et Espagne), pour un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

Au , la division spatiale du groupe EADS prend le nom « Astrium » qui comprend trois unités : Astrium Satellites (l'ex-EADS Astrium d'avant 2006), Astrium Space Transportation (l'ex-EADS Space Transportation) et Astrium Services.

Le , Astrium acquiert 80 % du britannique Surrey Satellite Technology Ltd, plaçant ainsi la conception et la fabrication de petits satellites dans son périmètre[1].

Entre 2014 et 2016, EADS devient le groupe Airbus, et Airbus Defence & Space est créé à partir de plusieurs anciennes divisions. L’entité Space Systems regroupe les satellites, les systèmes orbitaux et les lanceurs, avant que ces derniers partent vers Airbus Safran Launchers.

Dirigeants de la division spatiale d’EADS puis de Space Systems
Dirigeants de Matra Marconi Space, d’Astrium puis d’Astrium satellites
  • 1995 : Armand Carlier
  • 2000 : Armand Carlier, Joseph Kind, Klauss Ensslin
  • 2001 : Antoine Bouvier, Joseph Kind, Evert Dudok, Chris Chant
  •  : Antoine Bouvier[4]
  •  : Evert Dudok[5]
  •  : Éric Béranger[6]

Satellites de télécommunication[modifier | modifier le code]

Les satellites de télécommunication emportent la plate forme commune Eurostar. Depuis 2007, la plate-forme lourde de satellites de télécommunications Alphabus est développé en coopération avec Thales Alenia Space, avec une première application : Alphasat I-XL[7].

Astrium Satellites participe au développement de Galileo, le système de positionnement de l'Union européenne, dont le lancement des quatre premiers satellites est prévu pour 2011.

Satellites scientifiques[modifier | modifier le code]

Parmi les principaux programmes dont Astrium Satellites assure actuellement la maîtrise d'œuvre, figurent les satellites :

Filiales[modifier | modifier le code]

Sites[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Lardier, Théo Pirard, « EADS Astrium acquiert 80 % du britannique SSTL », dans Air & Cosmos, No 2120, 11 avril 2008
  2. Vincent Lamigeon, « Pourquoi le patron du spatial d’Airbus passe la main »,
  3. Dominique Gallois, « Airbus : Nicolas Chamussy, nouveau responsable de la division espace », sur www.lemonde.fr,
  4. « Antoine Bouvier « Astrium devra se réformer comme l'a fait Airbus » », sur www.ladepeche.fr,
  5. « Marwan Lahoud Antoine Bouvier Evert Dudok », sur www.lesechos.fr,
  6. « Astrium : Éric Béranger et Evert Dudok échangent leurs fonctions », sur www.journal-aviation.com,
  7. « Inmarsat et Astrium signent le contrat du satellite Alphasat I-XL », 23 novembre 2007, sur le site EADS