Association royale des descendants des lignages de Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Association royale des descendants des lignages de Bruxelles
Cadre
Forme juridique ASBL
Fondation
Fondation 1961
Identité
Siège Bruxelles
Structure Conseil d’administration
Président Comte Jean-Charles de T'Serclaes
Publication Le Valet
Site web http://www.lignagesdebruxelles.be/
Article détaillé : Lignages de Bruxelles.

L'Association royale des descendants des lignages de Bruxelles, fondée en 1961, regroupe des descendants des sept Lignages de Bruxelles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout comme la noblesse, les Lignages de Bruxelles ont été supprimés lors de l'occupation française. Mais si la noblesse a été reconnue officiellement après la révolution belge de 1830, les Lignages de Bruxelles ne le furent pas.

Les descendants des Lignages sont réunis actuellement au sein de l'Association royale des descendants des lignages de Bruxelles qui en perpétue l'existence et le rituel remontant au Moyen Âge.

Selon ce qu'écrit Olivier de Trazegnies[1],

« sa vitalité est aussi l'indice d'une survie : celle de la ville médiévale en filigrane de la grande capitale de l'Europe »

Le Conseil d'Administration de l'ADLB[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration est composé :

  • du Président,
  • d'un administrateur-secrétaire,
  • d'un administrateur-trésorier,
  • d'un administrateur-référendaire,
  • d'administrateurs.

Pour leur liste voir le site des Lignages de Bruxelles. (Composition du Conseil d'administration).

Publications de l'Association royale des Descendants des Lignages de Bruxelles[modifier | modifier le code]

L'association publie principalement:

  • la revue: Les lignages de Bruxelles/de brusselse geslachten.
  • le bulletin trimestriel : Le Valet, par lequel les membres sont tenus au courant de la vie de l'association et d'informations susceptibles de les intéresser, telles que les visites guidées, les concerts etc.

Galerie[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier de Trazegnies, «Les sept lignages de Bruxelles», dans : L'Éventail, mai 2009, pp. 92 à 94.
  • Serge Quoidbach, Nicolas Keszei, Michel Lauwers, «Association royale des descendants des lignages de Bruxelles», dans : Noblesse is business, Bruxelles : Racine, 2017, pp. 148-149.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. "Les sept lignages de Bruxelles", dans, L'Éventail, mai 2009, pp. 92 à 94.
  2. L' Association Royale des Descendants des Lignages de Bruxelles a pensé à honorer le « plus vieux bourgeois de Bruxelles », qui est bien digne d’en faire partie, et de lui offrir un habit de bourgmestre des Lignages de Bruxelles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Lignages de Bruxelles.
Liens concernant des sociétés urbaines comparables

Liens externes[modifier | modifier le code]