Association internationale des musées de femmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Association internationale des musées de femmes
upright=Article à illustrer Organisation
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Siège social

L'association internationale des musées des femmes (International Association of Women's Museums) est une organisation dont le siège principal se trouve à Bonn et le conseil d'administration à Merano (Italie). Ce réseau, créé en 2008 à Merano a été transformé en association à but non lucratif en 2012, à Alice Springs. Sa mission principale est de mettre en relation les divers musées dédiés à la femme à travers le monde et de défendre leurs intérêts.

Les 6 membres du conseil d'administration de l'association sont issus de continents différents. La présidente actuelle est la norvégienne Mona Holm.

Objectif[modifier | modifier le code]

La mission de l'IAWM est de promouvoir la question du genre dans la culture, les arts, l'éducation et les formations. IAWM travaille pour cela à renforcer la réception des musées de femmes, à promouvoir la coopération et le soutien mutuel, avec l'objectif d'obtenir une reconnaissance internationale[1],[2].

L'association fonctionne comme un réseau de mise en relation et comme un point central d'interaction, dans l'intérêt des musées et des initiatives consacrées aux femmes dans le monde entier[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Contexte : les musées de femmes[modifier | modifier le code]

Des musées de femmes indépendants existent sur chaque continent. Leur émergence concomitante aux USA et en Europe, résulte du contexte bien particulier de la deuxième vague du féminisme qui comprend une nouvelle compréhension de l'histoire du genre[4].

De même, les musées des autres continents ont été créés à partir du féminisme moderne et se sont donnés pour objectifs de fournir au public des perspectives sur l'histoire des femmes, la culture et l'art féminins. Les musées de la Femme proposent au public des formations pour une prise de conscience, des possibilités d'actions indépendantes et des outils pour surmonter la discrimination envers les femmes[5].

L’association[modifier | modifier le code]

L'association IAWM est née d'un réseau de Musées de la Femme fondé à Merano en 2008. Le Musée des Femmes de Merano et du Sénégal ont organisé un premier congrès rassemblant 25 musées provenant de cinq continents. La lauréate du Prix Nobel de la Paix (2003), Shirin Ebadi, fut invitée à endosser le rôle de marraine du congrès et est devenue ensuite marraine permanente du réseau[6].

En 2012, à Alice Springs, Australie, lors du 4e congrès international des musées de la femme, le réseau se constitue en association[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) « Our goals | iawm.international », sur iawm.international (consulté le 7 décembre 2019)
  2. Isabelle Vahé, « Le 2e congrès des Musées de Femmes, Bonn, 9-11 septembre 2009 », sur Genre & Histoire, (consulté le 7 décembre 2019)
  3. « Libre opinion - Raconter les femmes par le musée », sur Le Devoir (consulté le 7 décembre 2019)
  4. Petra Kanzleiter, „Frauenmuseen in aller Welt,“ in: Astrid Schönweger (Ed.), Von Schönheit, Alltag und Arbeit.
  5. Schönweger, Astrid, "The Women’s Museum’s Network.
  6. a et b (en-GB) « Our history | iawm.international », sur iawm.international (consulté le 7 décembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]