Assistant technique en pharmacie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ATP.
Assistant technique en pharmacie
Secteur d'activité

L'assistant technique en pharmacie, abrégé par le sigle ATP, est un membre de l'équipe du laboratoire en pharmacie, dans le système canadien. Son rôle est d'assister le pharmacien dans les tâches techniques et de le libérer au maximum afin qu'il puisse se consacrer au travail clinique. Il peut travailler en milieu communautaire (officine), en milieu hospitalier, en CHSLD, et parfois en industrie (compagnie pharmaceutique).

Il est chargé, sous la responsabilité du pharmacien, de préparer et délivrer les médicaments ainsi que de s'assurer du bon fonctionnement du laboratoire, du respect de la chaîne de travail et de l'aspect facturation et réclamation des médicaments. Il aura parfois aussi un rôle à jouer au niveau des médicaments en vente libre (MVL). Diverses responsabilités peuvent lui être accordé, tel que « ATP ou technicien, technicienne chef », « ATP senior », responsabilité des commandes de médicaments et autres matériels nécessaire au travail, organisation de journée santé ou d'évènements de promotions en pharmacie, divers comité au niveau hospitalier, participation à des projets spéciaux, recherches, etc. Il travaille en étroite collaboration avec le pharmacien et le produit fini sera validé par celui-ci (pharmacien).

Sa formation n'est pas obligatoire pour travailler en officine, mais le diplôme d'assistance technique en pharmacie est exigé pour travailler en milieu hospitalier. La formation consiste en un DEP d'une durée approximative d'une année.

Au Québec en 2013, le salaire moyen en officine (pharmacie communautaire) varie entre 12$/h à 19$/h. En milieu hospitalier, il varie entre 16$/h et 22$/h [1].

Ce titre d'emploi se compare à celui de préparateur en pharmacie en Europe.

En Belgique, on parle aussi d'assistant technique en pharmacie. Le diplôme est obligatoire pour travailler en officine et en hôpital. La formation est en deux ans en technique de qualification. Une troisième année a vu le jour dans certaines écoles du secondaire afin de mieux former les étudiants au milieu hospitalier mais elle n'est pas encore officialisée.