Asinara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant la Sardaigne
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et la Sardaigne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Asinara
Asinara vue de la cote sarde
Asinara vue de la cote sarde
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Archipel de l'Asinara
Localisation mer de Sardaigne (mer Méditerranée)
Coordonnées 41° 04′ 00″ N 8° 16′ 00″ E / 41.066667, 8.266667
Superficie 51,9 km2
Point culminant Punta della Scomunica (402 m)
Administration
Région Sardaigne
Province Sassari
Commune Porto Torres
Autres informations
Fuseau horaire UTC+1

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Asinara
Asinara

Géolocalisation sur la carte : Sardaigne

(Voir situation sur carte : Sardaigne)
Asinara
Asinara
Îles en Italie

Asinara est une île italienne au large de la pointe nord-ouest de la Sardaigne fermant le golfe d'Asinara. Île au relief montagneux d'une superficie de 51 km2, elle abrite environ 700 habitants permanents. Elle est en grande partie constituée d'un parc national, le parc national de l'Asinara, et est connue pour abriter une population d'ânes albinos d'où elle tire son nom.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une superficie de 51,9 km2, l'île a une longueur de 17,4 km pour une largeur variant de 290 mètres à Cala di Sgombro jusqu'à 6,4 km dans sa partie nord. Elle présente 110 km de côtes. Son point le plus haut, le punta della Scomunica s'élève à 402 m. L'île est formée de quatre sections montagneuses reliées par une étroite et plate ceinture côtière. La cote occidentale est ventée est abrupte et rocheuse.

Au sud, la petite île Piana la sépare de la péninsule de Stintino au nord-ouest de la Sardaigne. L'ensemble ferme le golfe d'Asinara à l'ouest seulement ouvert par deux passes étroites et peu profondes entre Piana et la péninsule et Piana et Asinara, larges de moins de 600 mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île abrita un camp de prisonniers autrichiens et hongrois durant la Première Guerre mondiale ; 5 000 moururent durant leur emprisonnement. Elle servit de prison pour la noblesse éthiopienne durant l'occupation italienne de ce pays entre 1936 et 1941. Dans les années 1970, la prison fut réaménagée en prison de haute sécurité. Elle accueillit alors des membres de la mafia et des terroristes. Le chef de mafia Totò Riina y fut un temps emprisonné.

Dans les années 1980, l'île d'Asinara a servi de lieu de résidence au juge Giovanni Falcone, chargé des procès contre la mafia : les caractéristiques géographiques de l'île ont fait penser qu'il y était relativement à l'abri des attentats. Toutefois, cela ne remettait pas en question la nécessité d'une protection rapprochée pour le juge.

L'île est entièrement la propriété de l'État italien et est administrativement rattachée à la commune sarde de Porto Torres.

Environnement et écologie[modifier | modifier le code]

Les ânes albinos de l'île.

Asinara dispose de l'une des premières aires marines protégées d'Italie. Elle a fait l'objet à la fin du XXe siècle (publication en 2000) d'une zonation de protections à la suite d'une analyse spéciale multicritères[1] faisant état entre autres de la présence de dauphins auprès des côtes. Depuis 1997, une grande partie de l'île a été protégée et classée comme parc national de l'Asinara.

Culture[modifier | modifier le code]

L'écrivaine italienne Francesca Melandri utilise l'île et son histoire carcérale pour son roman Plus haut que la mer (2012), lauréat du prix Stresa l'année de sa parution.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Villa (F.), Tunesi (L.), Agardy (T.), 2001. – « Zoning marine protected areas through spatial multiple-criteria analysis : the case of the Asinara island national marine reserve of Italy », Conservation Biology, vol. 16, no 2, p. 515-526.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :