Ascenseur de Strépy-Thieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Belgique image illustrant la Wallonie
Cet article est une ébauche concernant la Belgique et la Wallonie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

L’ascenseur et son pont-canal

L’ascenseur de Strépy-Thieu est un ascenseur à bateaux funiculaire double situé en Belgique, sur le canal du Centre en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Commencé en 1982 et inauguré en 2002, il permet, grâce à ses deux bacs indépendants, le franchissement d'une dénivellation de 73,15 mètres entre le bassin de l'Escaut et un bief de partage (d'une altitude de 121,10 mètres) vers le bassin de la Meuse comprenant également une section du Canal Bruxelles-Charleroi, limitée par le plan incliné de Ronquières (au nord) et l'écluses de Viesville (au sud). La jonction entre le canal du Centre et le canal Bruxelles-Charleroi a lieu à Seneffe. L’ascenseur remplace désormais six ouvrages, les quatre ascenseurs à bateaux du Canal du Centre et deux écluses, ce en permettant un faible perte d'eau au niveau du bief de partage. Il constitue la fin d'un programme de mise au gabarit de 1 350 tonnes des voies navigables belges et permet le passage de bateaux de ce gabarit entre le bassin de la Meuse et celui de l'Escaut.

Il a été jusqu'au 18 septembre 2016 le plus grand ascenseur à bateaux du monde, date à laquelle l'ascenseur à bateaux du barrage des Trois Gorges est inauguré. Grâce à son bac unique, l'ascenseur chinois permet désormais à des navires de 3 000 tonnes de franchir la dénivellation de 113 mètres en 40 minutes, plutôt qu'en trois heures via l'escalier d'eau existant[1].

En 2006, l'ascenseur de Strépy-Thieu a permis une croissance du trafic fluvial sur le canal du Centre de 22,7 %, ce qui porte la croissance totale depuis 2004 à 80 %[2]. Après un tassement significatif en 2008 (-5 %) et 2009 (-14 %), l'ascenseur a connu une forte progression du trafic en 2010 (+28 %), et une relative stabilité en 2011.[réf. souhaitée]

Emplacements de l'ascenseur de Strépy-Thieu (A) et des quatre ascenseurs qu'il remplace.

Tonnage et nombre de bateaux[modifier | modifier le code]

Canal du Centre - Ascenseur de Strépy-Thieu - tonnage et bateaux[3][réf. insuffisante]
Année Tonnage (en milliers) Nombre de bateaux  % tonnage région wallonne  % bateaux région wallonne
2003 1 247 3 433 2,91 6,62
2004 1 513 4 040 3,35 7,57
2005 1 870 4 941 4,28 9,36
2006 2 295 5 743 5,16 10,99
2007 2 302 5 559 5,24 11,10
2008 2 183 5 147 4,83 10,66
2009 1 874 4 751
2010 2 394 5 590
2011 2 405 5 763

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Le site bénéficie d'une desserte quotidienne depuis le prolongement jusqu'à l'ascenseur (variante B) de la ligne 30 (Anderlues - Thieu) des TEC Hainaut.

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. VIDEO. Chine : un ascenseur géant pour bateaux - francetvinfo.fr
  2. Liège Eco, no 2, Février 2007.
  3. voies-hydrauliques.wallonie.be.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Un géant funiculaire sur le canal du Centre. L'ascenseur à bateaux de Strépy-Thieu, Ed: Les cahiers du MET n° 20 / Ministère wallon de l'Equipement et des Transports, Direction générale des Voies hydrauliques (DG2), Liège/ 2002.