Arrhenatherum elatius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fromental.


Arrhenatherum elatius (fromental, avoine élevée, chiendent à boules selon les sous-espèces), est une espèce de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae, sous-famille des Pooideae, originaire des régions tempérées d'Eurasie et d'Afrique du Nord. Ce sont des plantes herbacées vivaces, cespiteuses, aux tiges dressées pouvant atteindre 150 cm de long, et aux inflorescences en panicules ouvertes. Elle est aussi parfois appelée « fenasse » mais ce nom sert aussi à désigner d'autres plantes fourragères comme la fétuque élevée.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

L'avoine élevée est commune dans les régions tempérées d'Europe. On la trouve notamment dans les prairies, au bord des chemins et dans les friches, ainsi que comme mauvaise herbe des jardins.

Description[modifier | modifier le code]

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Synonymes[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (5 octobre 2017)[2] :

  • Arrhenatherum avenaceum P.Beauv., nom. superfl.
  • Avena elata Salisb., nom. illeg.
  • Avena elatior L.
  • Avenastrum elatius (L.) Jess.
  • Holcus avenaceus Scop., nom. superfl.
  • Holcus elatior (L.) Scop.

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (5 octobre 2017)[2] :

  • Arrhenatherum elatius subsp. bulbosum (Willd.) Schübl. & G.Martens l'avoine à chapelet, qui se distingue seulement par la présence de bulbes à la base de la tige.
  • Arrhenatherum elatius subsp. elatius, le fromental proprement dit.
  • Arrhenatherum elatius subsp. sardoum (Em.Schmid) Gamisans

Utilisation[modifier | modifier le code]

La sous-espèce elatius, ou fromental, est une plante fourragère appréciée car elle est très feuillue, de croissance rapide, profondément enracinée et résistante à la sécheresse[3].

Avoine élevée, détails

Elle n'est pas cultivée par les éleveurs en France, sa valeur alimentaire étant considérée comme moyenne par rapport aux espèces fourragères sélectionnées mais on peut la rencontrer dans les prairies permanentes surtout en zone subalpine[4].

Symbolique[modifier | modifier le code]

Calendrier républicain[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Plant List, consulté le 5 octobre 2017
  2. a et b Catalogue of Life, consulté le 5 octobre 2017
  3. Hubbard C. E. Grasses: A Guide to their structure, identification, uses and distribution in the British Isles. Second edition. 1974.
  4. « Avoine élevée », sur christian000, .
  5. Ph. Fr. Na. Fabre d'Églantine, Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française, p. 27.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :