Arrêtez-moi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arrêtez-moi
Description de cette image, également commentée ci-après

Le réalisateur et les principaux comédiens à l'avant-première parisienne du film, le 5 février 2013.

Réalisation Jean-Paul Lilienfeld
Scénario Jean-Paul Lilienfeld
Acteurs principaux
Sociétés de production Rezo Productions
Iris Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Genre thriller
Durée 99 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Arrêtez-moi est un thriller franco-luxembourgeois écrit et réalisé par Jean-Paul Lilienfeld, sorti en 2013.

Il s'agit de l'adaptation du roman Les Lois de la gravité de Jean Teulé (Éditions Julliard, 2003), inspiré d'un fait divers[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une femme battue (Sophie Marceau) pousse son mari par la fenêtre. Après dix ans, elle décide de se rendre à la police, où elle est entendue par la lieutenant Pontoise (Miou-Miou) qui refuse de l’arrêter. Le film est un huis clos entre les deux femmes, illustré de flash-back en caméra subjective.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Miou-Miou et Sophie Marceau à l'avant-première parisienne.

Production[modifier | modifier le code]

Les Lois de la gravité de Jean Teulé a été avant-tout adapté pour la pièce éponyme mise en scène par Élisabeth Sender au théâtre de la Manufacture des Abbesses en 2011[2].

Bien que le lieutenant Pontoise soit un homme dans le roman, le réalisateur a fait appel à l'écrivain pour confier le personnage à sa conjointe Miou-Miou : d'abord gêné, Jean Teulé avait pourtant la même idée[3]. L'actrice a répondu au cinéaste qu'elle « n'avait plus l'âge » de jouer à la meurtrière jusqu'à ce qu'en songeant au personnage Pontoise qui l'intriguait, elle a changé d'avis[4].

Le réalisateur, voulant travailler avec Sophie Marceau, propose à cette dernière le rôle de la coupable : l'actrice a d'abord lu le scénario avant d'accepter.

Les scènes de films ont été tournées du au à Dunkerque dans le Nord et à Saint-Pol-sur-Ternoise dans le Pas-de-Calais pour les flash-back nocturnes. Quant à celles du huis clos entre les deux personnages, elles ont été filmées dans un studio à Dunkerque[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anonyme, « Les lois de la gravité », sur Juillard, Éditions Julliard], (consulté le 9 février 2013)
  2. Nathalie Simon, « "Les Lois de la gravité" : bouleversant face-à-face », sur Le Figaro, (consulté le 9 février 2013)
  3. a et b Claire Hohweyer, « Une foule de détails collent à Dunkerque », sur Le Phare Dunkerquois, (consulté le 9 février 2013)
  4. Justine Boivin, « Miou-Miou, star sans fard », sur Journal des Femmes, (consulté le 9 février 2013)