Arouna Modibo Touré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arouna Modibo Touré
Illustration.
Arouna Modibo Touré en octobre 2017 à l'UIT
Fonctions
Ministre de la Jeunesse et des Sports

(1 an, 2 mois et 22 jours)
Président Ibrahim Boubacar Keïta
Premier ministre Boubou Cissé
Gouvernement Cissé
Prédécesseur Amadou Koita
(partiellement)
Jean-Claude Sidibé
(partiellement)
Successeur Vacant
Ministre de l'Économie numérique et de la Communication

(2 ans et 22 jours)
Président Ibrahim Boubacar Keïta
Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga
Soumeylou Boubèye Maïga
Prédécesseur Mountaga Tall
Successeur Kamissa Camara
Biographie
Nom de naissance Arouna Modibo Touré
Nationalité Malienne
Diplômé de ENA de Bamako
Sciences Po
ESCP Europe
Profession Comptable
Cadre
Dirigeant d'entreprise

Arouna Modibo Touré (aussi appelé Papou Touré) est un homme politique et homme d'affaires malien. Il est ministre de la Jeunesse et des Sports depuis mai 2019, après avoir été ministre de l'Économie numérique et de la Communication de 2017 à 2019.

Il fut auparavant directeur du PMU-Mali (2015-2017) ainsi que directeur général de l'Agence nationale pour l'emploi (2014-2015).

Biographie[modifier | modifier le code]

Arouna Modibo Touré fait ses études supérieures à l'ENA de Bamako, à Sciences Po ainsi qu'à l'ESCP Europe[1],[2].

Il commence à travailler à l'Agence nationale d'investissement des collectivités territoriales (ANICT) en tant que chef comptable, puis accède à la direction financière de l'agence. Il travaille ensuite tour à tour pour le compte du cabinet d'audit Nicolas Kouvahey (consultant), de la société ABB SAE SPA (auditeur interne) et de TOURE & Associés[3].

En 2014, il est nommé directeur général de l'Agence nationale pour l'emploi (ANPE), mais ne reste que 2 mois à ce poste[1],[2]. Il est ensuite nommé directeur du PMU-Mali en mai 2015, où il parvient à améliorer les conditions de travail et la rentabilité[1].

Le 11 avril 2017, il fait son entrée au gouvernement en étant nommé Ministre de l'économie numérique et de la communication par le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga. La passation de pouvoir avec son prédécesseur, Mountaga Tall, se déroule le 13 avril[4].

En tant que ministre, il fait voter la loi portant sur la création d'une Agence de gestion des fonds d’accès universel (AGEFAU) le 27 avril 2017[5]. Puis, le 3 mai 2017, à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, il annonce des réformes visant à dépénaliser les délits de presse[6].

Le 8 février 2018, il lance une nouvelle carte de presse, dotée d'un code barre d'identification, afin de lutter contre les contrefaçons et d'« assainir » le paysage médiatique[7].

Lors du remaniement du 5 mai 2019, il est nommé ministre de la Jeunesse et des Sports dans le nouveau gouvernement de Boubou Cissé[8].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :