Aroma-Zone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aroma-Zone
Création 2000
Dates clés 06-03-1986 immatriculation de la société actuelle
Fondateurs Pierre Vausselin, Anne-Cécile Vausselin, Valérie Vausselin
Forme juridique Société anonyme
Slogan Expert naturel en soins & beauté
Siège social Paris 75006
Drapeau de France France
Direction Anne Vausselin, Valérie Vausselin, Laurence Vausselin[1]
Activité Fabrication de parfums et de produits pour la toilette

(Cosmétique, aromathérapie)

Société mère Azh Holding
Sociétés sœurs Greenlog

Aroma Zone Store

Effectif 52 au 31/12/2017
SIREN 334 806 502
Site web www.aroma-zone.com

Chiffre d'affaires 53 916 400 € au 31/12/2017
Résultat net 10 731 700 € au 31/12/2017

Aroma-Zone est une marque française de cosmétiques, d’aromathérapie et de produits de bien-être, fondée à Clermont-Ferrand en 2000 par Pierre, Anne-Cécile et Valérie Vausselin. Elle est spécialisée dans la vente d'huiles essentielles et d'ingrédients végétaux pour fabriquer ses propres cosmétiques. Elle est exploitée par la société Hyteck. Elle compte environ 100 salariées.

Historique[modifier | modifier le code]

Le concept autour d’Aroma-Zone est créé en 1999 par Pierre Vausselin, chimiste[1], et deux de ses filles, Anne et Valérie Vausselin[2]. La société est lancée en 2000[3]. Au début, le site ne fait que présenter des informations sur les huiles essentielles, mais il propose très rapidemment des produits à la vente sous la pression de producteurs qui les contactent[2].

En 2014, Aroma-Zone ouvre sa première boutique-spa dans le 6e arrondissement de Paris[4].

En 2015[réf. souhaitée], l’entreprise agrandit ses locaux en se dotant d’un nouveau site d’expéditions à Châteauneuf-de-Gadagne, près d’Avignon.

En 2018, la marque ouvre une seconde enseigne parisienne et initie son développement en régions avec une première adresse au Grand Hôtel-Dieu de Lyon[5],[6].

En 2019, la société revendique un million de clients[7].

Début juillet 2020, Aroma-Zone inaugure un nouveau magasin de 700 m² à Aix-en-Provence[8]. Il s'agit du quatrième point de vente ouvert en France pour Aroma-Zone qui maintient tous ses investissements et recrute de nouveaux employés malgré un contexte économique difficile en France avec la crise liée au Covid-19[9]. Au contraire, en vendant des produits pour se faire soi-même ses kits de cosmétique, Arome-Zone a profité du confinement pour doper ses ventesː depuis le début de la crise, ses ventes en ligne sont 30 % supérieures à la normale[10],[11].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Laure-Emmanuelle Husson, « La stratégie gagnante d'Aroma-Zone dans la cosmétique maison », sur challenges.fr, Challenges, (consulté le 25 avril 2019)
  2. a et b Auriane Hamon, « #SuccessStory : comment Aroma-Zone a converti la France aux cosmétiques naturels », sur marieclaire.fr, (consulté le 25 avril 2019)
  3. Dominique Chapuis, « Les cosmétiques faits maison séduisent de plus en plus », sur lesechos.fr, Les Échos, (consulté le 25 avril 2019)
  4. « Aroma-Zone ouvre son premier magasin-spa à Paris ! », sur madmoizelle.com, (consulté le 25 avril 2019)
  5. « 4,8 millions de visiteurs en un an pour le Grand Hôtel-Dieu », sur lyonmag.com, (consulté le 25 avril 2019)
  6. « Lyon: 230 postes sont à pourvoir pour la réouverture du Grand Hôtel-Dieu », 20 Minutes, (consulté le 25 avril 2019)
  7. Marie-Cécile Berenger, « Vaucluse : Aroma-Zone, la PME des soeurs Vausselin cultive l'essentiel », sur laprovence.com, La Provence, (consulté le 25 avril 2019)
  8. « La relance éco : Aroma-Zone ouvre une nouvelle boutique de 600 mètres carrés à Aix-en-Provence », sur France Bleu, (consulté le 4 juillet 2020)
  9. « Aix-en-Provence : La nouvelle boutique Aroma-zone s'offre un hôtel particulier | PROVENCE AZUR », sur www.provenceazur-tv.fr, (consulté le 4 juillet 2020)
  10. « Aroma-Zone profite de l’envolée des ventes de produits cosmétiques à faire soi-même », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 4 juillet 2020)
  11. « Aroma Zone ouvrira début juillet un espace hybride à Aix-en-Provence », sur Challenges (consulté le 4 juillet 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]