Armoiries du Burkina Faso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Armoiries du Burkina Faso
Image illustrative de l'article Armoiries du Burkina Faso
Détails
Adoption 1997
Écu Coupé de gueules et de sinople à une étoile d'or
Supports Deux chevaux blancs
Devise Unité - Progrès - Justice
Précédentes versions 1984

Les armoiries du Burkina Faso reproduisent le drapeau national. Dans la partie supérieure du blason on peut voir une ceinture d'argent dans laquelle est inscrite la dénomination officielle du pays : « Burkina Faso ». Dans la partie inférieure, sur une autre ceinture, on peut lire la devise officielle du pays : « Unité, Progrès, Justice ». Il y a aussi un livre, qui représente l'éducation.

Le blason est soutenu par deux chevaux et deux lances, qui représentent les guerriers mossis. Peuple de l'ethnie majoritaire du pays, un cheval serait à la base de leur histoire. Un cheval s'est enfui avec une princesse d'un royaume du nord du Ghana et se retrouva dans l'actuel Burkina Faso et rencontra un chasseur et de leur union naîtra Ouédraogo, qui veut dire « cheval mâle » et c'est ce dernier qui sera le fondateur du royaume mossi. Aujourd'hui, les chevaux sont l'emblème du pays et même de l'équipe nationale et de tous les athlètes masculins.

À la faveur de l'insurrection populaire du 30 octobre 2014, beaucoup de personnes arboraient les armoiries du Conseil national de la révolution (1984-1991) sur les réseaux sociaux, pour marquer la rupture avec le régime du président déchu, Blaise Compaoré.

Anciennes armoiries[modifier | modifier le code]