Archéparchie d'Erbil des Chaldéens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Archéparchie d'Erbil
des Chaldéens
(la) Archieparchia Arbilensis Chaldaeorum
Image illustrative de l’article Archéparchie d'Erbil des Chaldéens
La cathédrale Saint-Joseph d'Ankawa, siège de l'archéparchie.
Pays Drapeau du Kurdistan irakien Kurdistan
Rite liturgique Syriaque oriental
Type de juridiction Archéparchie
Création 7 mars 1968
Affiliation Église catholique chaldéenne
Siège Erbil (Irak)
Titulaire actuel Bashar Matti Warda
Langue(s) liturgique(s) Syriaque
Territoire Kurdistan
Population totale 30 000 (2015)
Site web www.chaldean-church.comVoir et modifier les données sur Wikidata
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

L'archéparchie d'Erbil des Chaldéens est une juridiction de l'Église catholique destinée aux fidèles de l'Église catholique chaldéenne, une des Églises catholiques orientales, se trouvant au Kurdistan. Elle a été créée en mars 1968. En 2015, l'archéparchie comptait quelque 30 000 fidèles et était desservie par six prêtres.

Histoire et organisation[modifier | modifier le code]

Erbil est l'ancien siège métropolitain d'Adiabène : vers le XIIIe siècle, elle a perdu son siège métropolitain en faveur de Mossoul (en).

L'augmentation de la population catholique au cours du XXe siècle a contribué à faire restaurer l'archéparchie le par Paul VI[1].

Territoire[modifier | modifier le code]

L'archéparchie comprend la ville et le territoire d'Erbil. À Ankawa (en), banlieue d'Erbil, se trouve la cathédrale Saint-Joseph d'Ankawa. Le territoire est divisé en sept paroisses[2].

Liste des archéparques[modifier | modifier le code]

Vacance du siège (2005-2010)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Michael Morony, « Bēṯ Lapaṭ, vol. IV,1989, pp. 187-188 », sur iranicaonline.org (consulté le 15 mai 2016)
  2. J. B. Chabot, « Synodicon Orientale », sur archive.org, Paris, (consulté le 15 mai 2016), p. 274 et 285

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]