Araignée dans la culture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Représentation d'une araignée de la période précolombienne à Spiro Mounds.

Les araignées ont fait l'objet de différentes représentations culturelles au cours de l'histoire tant au travers de la mythologie, du symbolisme, des arts ou de la culture populaire. La mythologie grecque et la littérature africaine ont utilisé les araignées afin de représenter plusieurs éléments qui persistent encore aujourd'hui au travers de certains personnages de fiction tels que Araigne dans Le Seigneur des anneaux ou Spider-Man. L'araignée a symbolisé la patience et la persistance, du fait de ses techniques de chasse. Elle est aussi un symbole de la tromperie et de la malice du fait de son venin toxique et la mort lente qu'il cause, qui était souvent interprété comme une malédiction[1]. Enfin, l'araignée sert d'inspiration tant à d'anciens géoglyphes qu'à des spectacles modernes.

Bien que toutes les araignées ne tissent pas de toiles pour chasser leurs proies, beaucoup de cultures lient cette capacité à l'origine du tissage, filage, du nœud et du filet de pêche. Le tissage de la toile a aussi associé les araignées à la création de mythe du fait de l’apparence artistique de leurs toiles[2]. Les araignées ont fait l'objet de rejets, d'histoires et de mythes pendant des siècles[3]. La toile d'araignée est souvent utilisée comme métaphore ou analogie et, aujourd'hui, les termes « Internet » ou « World Wide Web » évoquent l'interconnexion des toiles d'araignée.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Garai 1973
  2. (en) Frederica De Laguna, American Anthropology: Papers from the American Anthropologist, University of Nebraska Press, (ISBN 0-8032-8280-X, lire en ligne), p. 455
  3. De Vos 1996, p. 186

Bibliographie[modifier | modifier le code]