Apollo Tyres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Apollo Tyres

Description de l'image Apollo Tyres logo.svg.
Création 1972
Slogan "Go the distance"
Siège social Drapeau d'Inde Gurgaon (Inde)
Produits Pneumatiques
Site web www.apollotyres.com

Apollo Tyres est une entreprise de fabrication de pneumatiques indien, fondée en 1976. Le groupe est aujourd'hui le 16e pneumaticien au niveau mondial. Ses revenus atteignent 4,3 milliards d'euros en 2012. Les prévisions des ventes nettes de l'année 2013 atteignent 127,9 milliards de roupies. 65 % des revenus sont issus de l'Inde, 23 % de l'Europe et 12 % de l'Amérique du Sud. En termes de produits, les pneumatiques à destination des camions et bus représentent 48 % des ventes, automobiles 33 %, hors route 9 %, véhicules commerciaux légers 9 %[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts d'Apollo Tyres remontent à 1972[2].

En 2003, Apollo Tyres initie une collaboration financière et technique avec le groupe Michelin. En 2004, la joint venture Michelin Apollo Tyres Pvt lance en Inde une nouvelle gamme de pneumatiques à destination des poids lourds et des bus. En 2006, Apollo Tyres acquiert Dunlop South Africa. En 2009, Apollo Tyres acquiert Vredestein Banden.

Tentative d'acquisition de Cooper Tire[modifier | modifier le code]

En juin 2013, Apollo Tyres lance une offre publique d'achat sur Cooper Tire, qui est le numéro 11 mondial, pour 2,5 milliards de dollars, ce qui fait de cette acquisition la plus importante en provenance d'une firme indienne sur une américaine[3]. Une fois concrétisée, cette opération devrait faire d'Apollo, le 7e pneumaticien mondial[4].

Malgré l'accord des deux comités exécutifs, plusieurs difficultés apparaissent qui empêche l'acquisition de se finaliser. Plusieurs actionnaires d'Apollo Tyres reprochent au groupe indien de dépenser une somme qu'ils jugent excessive dans le cadre de cette acquisition. En outre, plusieurs mouvement sociaux, à la fois aux États-Unis mais aussi dans des usines Cooper en Chine viennent perturber l'acquisition[5].

Par exemple, le chinois Chengshan, partenaire de Cooper dans le cadre de la joint venture Cooper Chengshan Tires Co, souhaite l'annulation de l'acquisition faute d'avoir été consulté par Cooper Tire au préalable[6].

Le 19 décembre 2013, Cooper Tire doit tenter de convaincre la cour suprême du Delaware de revenir sur de précédentes décisions qui bloquent l'acquisition. Les deux parties se rejettent mutuellement la responsabilité de la situation[7]. Fin décembre 2013, l'opération de rachat est abandonnée[8]..

Marques du groupe[modifier | modifier le code]

Le Groupe est composé des marques[9] :

  • Apollo
  • Dunlop
  • Vredestein

Notes et références[modifier | modifier le code]