Anton Fils

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anton et Fils.
Anton Fils
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Eichstätt, Drapeau de l'Électorat de Bavière Électorat de Bavière
Décès (à 26 ans)
Mannheim, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur, violoncelliste

Anton Fils[note 1] est un compositeur et violoncelliste allemand du début de la période classique, né à Eichstätt le et mort à Mannheim le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Anton Fils participe comme violoncelliste à l'orchestre de la cour de Mannheim dès 1754. Malgré sa mort précoce, il a eu le temps de composer diverses œuvres pour la Hofkapelle, dont 30 symphonies. Il est certainement l'un des compositeurs les plus importants de l'école de Mannheim avec Johann Stamitz, Christian Cannabich et François-Xavier Richter.

Ses contemporains l'ont apprécié, comme le poète allemand Christian Friedrich Daniel Schubart qui a vu en lui « le plus grand compositeur de symphonies qui ait jamais vécu ».

Discographie[modifier | modifier le code]

Sa musique, quoiqu'oubliée, est en cours de redécouverte grâce notamment au Concerto Köln qui a consacré un disque aux compositeurs de l'école de Mannheim et surtout à L'Orfeo Baroque Orchestra dirigé par Michi Gaigg qui a consacré un disque entier à des symphonies composées en 1760-62.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. également Filz

Références[modifier | modifier le code]