Antoine Tardif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antoine Tardif à la salle du conseil de l'hôtel de ville de Victoriaville

Antoine Tardif, né le 12 avril 1990 à Victoriaville, est maire de Victoriaville[1].

Conseiller politique[2] du député Conservateur de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes de 2015 à 2017 et de 2019 à 2020, directeur des opérations[3] pour le Parti Conservateur du Canada pour le Québec de 2017 à 2019, il a débuté sa carrière politique à Daveluyville en étant l'un des plus jeune maire élu à l'âge de 23 ans[4]. Joueur de hockey [5]dans la ligue junior majeur du Québec, il a mené sa carrière de gardien de but avec plusieurs honneurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antoine Tardif étudie à l’Université McGill et obtient son Baccalauréat avec une majeure en Science Politique, une majeure en Économie et une mineure en Management. Préalablement, il a obtenu un Certificat en Administration du personnel à l’Université de Moncton. Il complète ses études et réalise une maîtrise en administration publique pour gestionnaire à l’École Nationale d’Administration Publique (ENAP)[6].

Premier joueur à terminer un certificat universitaire, il est gardien de but dans la ligne de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Antoine Tardif se mérite la mention de recrue de l’année RDS en 2007 pour les Titan d’Acadie Bathurst. Il participe aux Jeux du Canada 2007 à Whitehorse, Yukon. Il gagne la Coupe du Président en 2009 pour Les Voltigeur de Drummondville, il termine sa carrière dans la LHJMQ auprès de la formation des Remparts de Québec dirigée par Patrick Roy. Il a ensuite défendu les couleurs de l’équipe de l’Université McGill avant d’amorcer son parcours professionnel[7].

Toujours aux études, Antoine Tardif brigue la mairie de Daveluyville en 2013 et devient l’un des plus jeunes maires du Québec à l’âge de 23 ans.  Son mandat a été marqué par la concrétisation du projet de regroupement municipal avec Sainte-Anne-du-Sault. Il a également travaillé activement à la rétention locale des jeunes et au développement du parc industriel en bordure de l’autoroute 20[8] . À l’issue de cette fusion, il est devenu en 2015 le conseiller politique du député Alain Rayes au Parlement du Canada.

En 2017, il devient directeur des opérations pour le Québec pour le Parti Conservateur du Canada et réalise différents mandats en vue des élections fédérales en 2019[9]. À la suite de la réélection du député conservateur dans le comté de Richmond-Arthabaska, Antoine Tardif revient dans ses fonctions de conseiller politique pour Alain Rayes à Ottawa. Il quitte le poste en 2021 lorsqu’il se présente à la mairie de Victoriaville[10] . Antoine Tardif est élu maire de Victoriaville le 1er octobre 2021 sans opposition[11].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Antoine Tardif a débuté sa carrière politique à l’âge de 23 ans comme maire de Daveluyville de 2013 et 2015[12].

Après avoir réalisé le projet de regroupement municipal avec Sainte-Anne-du-Sault[13] et celui du développement du parc industriel en bordure de l'autoroute 20, il quitte la politique municipale pour se joindre à l’équipe d’Alain Rayes, député conservateur de Richmond-Arthabaska, où il est nommé à titre de conseiller politique, poste qu’il occupe entre 2015 et 2017 et de 2019 à 2021[14].                                         

Entre 2017 et 2019, il prend la direction des opérations du Parti conservateur du Canada à Ottawa, pour le Québec[15].                                         

Antoine Tardif est élu maire par acclamation le 1er octobre 2021[16]. En décembre 2021, il est nommé vice-président de la Table des MRC du Centre-du-Québec.[17]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Daveluyville

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://vic.to/maire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Antoine Tardif élu maire de Victoriaville », sur La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, (consulté le )
  2. Hugues Laroche, « Bureau d’Alain Rayes : un conseiller de retour », sur Mon Victo, (consulté le )
  3. iClic (www.iclic.com), « Antoine Tardif nommé directeur des opérations pour le Québec », sur Actualités - L'Étincelle (consulté le )
  4. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Antoine Tardif, maire à 23 ans », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  5. « Anciens LHJMQ | Antoine Tardif : De la patinoire à la politique – LHJMQ » (consulté le )
  6. « Antoine Tardif », sur Ville de Victoriaville (consulté le )
  7. « La nouvelle vocation d’Antoine Tardif – LHJMQ » (consulté le )
  8. « Le maire de Daveluyville dresse un bilan de sa première année », sur La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, (consulté le )
  9. iClic (www.iclic.com), « Antoine Tardif nommé directeur des opérations pour le Québec », sur Actualités - L'Étincelle (consulté le )
  10. Charles Laverdière, « De la patinoire à la mairie: le parcours d’Antoine Tardif », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  11. Olivier Faucher, « Des maires de grandes villes élus sans opposition », sur Le Journal de Québec (consulté le )
  12. (en) Peter Black, « Antoine Tardif, 23, the new mayor of Daveluyville », sur CBC.ca, (consulté le )
  13. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « « 30 en bas de 30 » : Antoine Tardif, oser la politique municipale », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  14. « Le maire de Daveluyville devient attaché politique de Rayes », sur La Tribune, (consulté le )
  15. « PC : Antoine Tardif nommé directeur des opérations pour le Québec », sur La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, (consulté le )
  16. Zone Politique- ICI.Radio-Canada.ca, « Déjà des maires et mairesses élus dans les grandes villes du Québec », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  17. « Antoine Tardif nommé vice-président de la Table des MRC du Centre-du-Québec », sur Ville de Victoriaville (consulté le )